"Blagues de potache" ou "sexisme avéré": le commentaire de Najat Vallaud-Belkacem à propos de Nelson Monfort et Philippe Candeloro

Publié à 11h42, le 19 février 2014 , Modifié à 15h44, le 20 février 2014

"Blagues de potache" ou "sexisme avéré": le commentaire de Najat Vallaud-Belkacem à propos de Nelson Monfort et Philippe Candeloro
Montage Photos Maxppp.
Image Le Lab

Par

Le journal satirique Charlie Hebdo en a fait sa une et qualifie les commentateurs de France Télévisions de "trous du cul": Nelson Monfort et Philippe Candeloro sont très critiqués ces derniers jours pour leurs commentaires réguliers sur le physique des athlètes féminines, sur France 2 et France 3, chaînes du service public.

A cette occasion, le Lab a interrogé la porte-parole du gouvernement et ministre des droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem pour avoir son avis.

La ministre déclare, ce 19 février, ne pas avoir entendu parler de cette polémique et hésite :

Je n'ai pas été saisie de ce sujet. C'est toujours délicat de faire la part des choses entre la blague de potache, la blague lourde, et puis le commentaire qui est particulièrement malvenu pour sexisme avéré.Il faudrait que j'aille écouter, je voudrais me faire mon idée par moi-même. Je vais aller écouter, promis, et puis je vous en reparle.

Une réponse à voir ci-dessous, vers 20 minutes : 



[Mise à jour jeudi 20 février] Najat Vallaud-Belkacem a fait parvenir une réponse écrite au Lab, ce jeudi, dans laquelle elle estime qu'il "n'appartient pas à la ministre de surveiller en direct les commentateurs sportifs, mais de fixer un cadre de régulation pour qu'ils ne puissent porter atteinte à l'image des femmes".

Et la porte-parole du gouvernement ajoute :

Je fais confiance aux dirigeants de France Télévisions pour faire respecter ses engagements en matière de lutte contre le sexisme, sinon le CSA jouera son rôle.

Parmi les "perles" de Philippe Candeloro, les phrases suivantes :

En 2006, j'avais fait une petite allusion à son joli petit postérieur… Sa morphologie n'a pas tellement changé !

Le même, à propos d'une patineuse :

En tout cas, moi, je connais plus d'un anaconda qui aimerait venir l'embêter un petit peu cette jeune Cléopâtre canadienne

L'ancien patineur, toujours aussi fin :

Ah, elle a beaucoup de charme Valentina, un petit peu comme Monica Belluci. Peut-être un peu moins de poitrine, mais bon…

Ajoutons que Nelson Monfort n'est pas totalement étranger à ces commentaires réguliers sur la plastique des sportives. C'est souvent lui qui lance son collègue consultant, comme à propos d'une championne de curling : "Et je laisserai Philippe détailler la plastique d’Ekaterina."

Vous en voulez encore ? Metronews a dressé un petit top 7 des "perles misogynes" des commentateurs de France Télévisions.

Thibaut Pézerat et Paul Larrouturou

Du rab sur le Lab

PlusPlus