Nathalie Kosciusko-Morizet critique le puritanisme américain

Publié à 16h47, le 10 janvier 2014 , Modifié à 16h47, le 10 janvier 2014

Nathalie Kosciusko-Morizet critique le puritanisme américain
22 décembre 2013 (Maxppp).
Image Le Lab

Par

Voilà une phrase qui détonne, en pleine affaire Dieudonné et le débat sur la liberté d'expression. C'est une phrase extraite de l'ouvrage Vol au-dessus d'un nid de fachos, du journaliste Frédéric Haziza, repérée par Guy Birenbaum sur son blog. Pendant l'écriture de son livre, l'auteur a rencontré Nathalie Kosciusko-Morizet, lors d'un voyage en Israël, le 1er août dernier. A Tel-Aviv, précisément.

Interrogée sur l'antisémitisme et le négationnisme en ligne, NKM s'emporte contre la politique américaine en matière de liberté d'expression sur internet :

Vous vous rendez compte, si en France on essaye de faire la traque au révisionnisme et au négationnisme sur le net, aux Etats-Unis, où sont hébergés bon nombre de sites, on accepte toutes les dérives du net au nom de la liberté d'expression.

Et NKM d'employer un langage "imagé" pour appuyer son propos, pointant le puritanisme américain :

Une grosse bite fait plus réagir les Américains quand ils la voient sur le net que les écrits antisémites ou négationnistes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus