Nicolas Sarkozy conseille à Xavier Bertrand d'être plus "dans le système"

Publié à 11h26, le 15 avril 2017 , Modifié à 11h28, le 15 avril 2017

Nicolas Sarkozy conseille à Xavier Bertrand d'être plus "dans le système"
Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand © Montage Le Lab via AFP
Image Etienne Baldit


ANTI-SYSTÈME MAIS PAS TROP - Il n'y a pas que la présidentielle, dans la vie. Du côté des sarkozystes, on pourrait même dire qu'il y a surtout autre chose : un avenir qui pourrait bien s'écrire sans François Fillon, si celui-ci devait échouer au premier ou au second tour. Les cadres de LR proches de l'ancien chef de l'État s'activent donc en coulisses, avec la bénédiction du boss, pour préparer la suite et notamment la reprise en main du parti. Le patron lui-même est tout sauf absent de ces discussions.

Et s'il pousse ses poulains Laurent Wauquiez (pour la présidence de Les Républicains) et François Baroin (pour Matignon), Nicolas Sarkozy ne se prive pas de donner des conseils aux autres. Ainsi s'est-il entretenu avec Xavier Bertrand il y a un mois, comme le révèle Le Figaro samedi 15 avril. D'après le quotidien, l'ex-Président qui tire toujours de nombreuses ficelles à droite a alors pointé le manque de visibilité médiatique du président de la région Hauts-de-France :

Tu n'es pas assez dans le système.

Ce qui est finalement assez normal pour un homme qui, au moment de sa campagne pour les élections régionales de 2015, disait en avoir fini à tout jamais avec la politique des "salons" et des "états-majors parisiens". De fait, on n'a presque jamais revu Xavier Bertrand sur la scène nationale depuis, l'homme ayant particulièrement brillé par sa non-prise de position durant la primaire de la droite.

Il ne s'en cache d'ailleurs pas et a défendu sa stratégie auprès de Nicolas Sarkozy, toujours selon Le Figaro :

Se baigner avec des requins, je sais faire. Mais ça ne m'a pas manqué. Je suis plus utile sur le terrain que dans un organigramme. 

On imagine donc que les manœuvres pour récupérer le parti ne l'intéressent que *modérément*, contrairement aux ténors LR précédemment cités, auxquels il faut ajouter les Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire ou encore Jean-François Copé - tous ces gens se retrouvant affublés du qualificatif #plutôtsympa de "requins" par leur camarade, au passage.

Et puis, on ne peut pas s'empêcher d'observer une certaine ironie dans ce commentaire de Nicolas Sarkozy au sujet de Xavier Bertrand qui ne serait "pas assez dans le système". C'est un sujet dont il sait effectivement quelque chose, lui qui, au terme d'une longue et riche carrière politique, avait posé sa candidature à la primaire comme un rempart face aux "bobos", aux "bien-pensants" et à cette "élite si puissante dans la sphère administrative et médiatique et si minoritaire dans le pays". Il faut donc croire que comme pour les chasseurs, il y a le bon et le mauvais "anti-système".





À LIRE SUR LE LAB :

Xavier Bertrand se vante d’être "certainement celui qui va faire le plus de meetings" pour François Fillon

Du rab sur le Lab

PlusPlus