Nicolas Sarkozy dénonce "l’arrogance" de L’émission politique de France 2 (et se réjouit de sa prestation)

Publié à 11h54, le 17 septembre 2016 , Modifié à 14h06, le 17 septembre 2016

Nicolas Sarkozy dénonce "l’arrogance" de L’émission politique de France 2 (et se réjouit de sa prestation)
Nicolas Sarkozy face à Léa Salamé et David Pujadas.
Image Sébastien Tronche


Dans cette campagne pour la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy veut jouer à fond la carte du "candidat de la majorité silencieuse", le jeu du peuple contre les élites. Alors, l’ancien ministre de l’Intérieur, ancien chef de l’Etat, l’ancien conférencier international a joué, lors de la première de L’émission politique sur France 2, la stratégie de la victimisation face à un plateau qu'il s'est plu à dépeindre comme hostile.

Et même s’il a été cuisiné sur ses revirements, ses propositions parfois proches de celles du Front national ou sur ses affaires, notamment son renvoi en correctionnelle dans l’affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy s’est dit "très content" de son passage cathodique, selon Le Figaro de ce samedi 17 septembre. Et de confier après sa sortie du plateau sa satisfaction :



J’ai parlé à tout le monde.

C’est ensuite, au lendemain de ce grand oral sur le service public, que Nicolas Sarkozy en rajouté une petite salve. En meeting à Mandelieu-La Napoule, vendredi, l’ancien chef de l’Etat a poursuivi dans cette posture de la victime face la bien-pensance (une expression à la mode dans son discours). Ainsi a-t-il ironisé, rapporte Le Figaro :

J’ai passé une tellement bonne soirée hier soir au cœur de la pensée unique qui vous explique ce que vous avez le droit de penser et de dire !

Et de dénoncer "l’arrogance" des Léa Salamé, David Pujadas et Karim Rissouli qu’ils avaient accusés, pendant l’émission, de se comporter en "juges d’instruction" :

On se demande bien où ils trouvent une telle arrogance.

Ce n'est pas très sympa.

Ces saillies font suite à une petite embrouille entre l’entourage de l’ancien président de LR et la direction de France Télévisions au sujet de la diffusion d’un reportage de France 2 potentiellement explosif sur l’affaire Bygmalion. Un reportage qui sera diffusé fin septembre, le temps que les journalistes d’Envoyé Spécial finalisent leur enquête.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> 10 phrases WTF de Nicolas Sarkozy pendant l’Émission politique de France 2  

> Bygmalion : le(s) mensonge(s) de Nicolas Sarkozy sur sa mise en examen  

> Interrogé sur sa mise en examen, Nicolas Sarkozy accuse les journalistes de France 2 de se comporter en juges d’instruction 

Du rab sur le Lab

PlusPlus