Après avoir dit que la France a "un problème avec les maghrébins", Claude Goasguen s'excuse

Publié à 09h33, le 15 septembre 2016 , Modifié à 09h00, le 16 septembre 2016

Après avoir dit que la France a "un problème avec les maghrébins", Claude Goasguen s'excuse
Claude Goasguen © BERTRAND GUAY / AFP

Éteindre l'incendie, tout de suite. Il est encore tôt, ce jeudi 15 septembre, quand Claude Goasguen publie un court communiqué. Son sujet ? Les mots prononcés la veille sur LCP et notamment cette phrase : "Nous avons un problème avec les maghrébins."

Ces mots ont choqué, y compris au sein du gouvernement. La ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol a jugé ces propos "indignes", estimant qu'ils disqualifiaient Claude Goasguen à parler au nom de la France.

Même dans son propre camp, les mots ont choqué. Fabienne Keller, sénatrice LR et soutien d'Alain Juppé, a dénoncé une "surenchère populiste".

Ce jeudi, le maire LR du 16e arrondissement de Paris, présente donc ses excuses. "À l’issue d’un débat sur LCP, un tweet concernant les difficultés rencontrées avec les maghrébins a pu prêter à confusion par sa généralité et je le regrette", débute-il avant de préciser :

"

Il s’agissait d’évoquer les difficultés rencontrées dans l’intégration de certains jeunes issus de l’immigration.



Bien que sorti de son contexte, je tiens à m’excuser auprès de ceux qui ont pu être blessés par la généralité des propos tenus dans ce tweet.

"

L'élu LR s'excuse donc pour un message tweeté alors qu'il était en plateau – et donc mis en ligne par quelqu'un d'autre que lui. On imagine que cette personne a dû elle-aussi se confondre en excuses auprès du député de Paris...

La phrase "nous avons un problème avec les maghrébins" a bien été prononcée par Claude Goasguen sur LCP. Ce dernier ne le nie pas. Cependant, comme nous l'avons expliqué mercredi, cette phrase intervenait au milieu d'une réflexion sur la question de l'islam en France. L'élu LR évoquait un "schéma trentenaire", celui de l'immigration, qui n'aurait pas été pris assez au sérieux, aboutissant à ce qu'aujourd'hui le pays ait "un problème avec les maghrébins", notamment au sujet de la guerre d'Algérie. Voici l'intégralité de ses propos :

 

"

Si on ne règle pas les problèmes, ça sera très difficile. Tout le monde veut l'identité heureuse, moi j'ai lu 'La Comtesse de Ségur' comme tout le monde, mais très franchement, y'aura un vaste travail à faire, il sera difficile. Le schéma, il est trentenaire en réalité. Nous n'avons pas voulu voir l'immigration avec les yeux qui étaient ceux des hommes politiques lucides. Nous avons un problème avec les maghrébins, incontestable. Cette affaire de la guerre d'Algérie a été très mal perçue par la communauté musulmane maghrébine de la troisième génération mais aussi par certains Français. Elle ressort. Aujourd'hui, il faut avoir le courage de l'aborder non pas dans la discrimination, mais franchement... [il est coupé].

"


Un passage mis en avant sur Twitter par ce tweet, donc, omettant évidemment tout le contexte essentiel à la compréhension de cette phrase qui, prise ainsi, est évidemment choquante.

Depuis, Claude Goasguen a supprimé tous ses tweets relayant en direct l'émission de mercredi sur LCP. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus