Olivier Besancenot salue les propositions d'Alain Juppé pour l'école

Publié à 08h55, le 01 septembre 2015 , Modifié à 09h05, le 01 septembre 2015

Olivier Besancenot salue les propositions d'Alain Juppé pour l'école
© Captures d'écran iTÉLÉ

Olivier Besancenot n'est pas Najat Vallaud-Belkacem. On s'en doutait un peu, on en a désormais la confirmation. Invité ce mardi 1er septembre sur iTÉLÉ, l'ancien porte-parole du NPA a évoqué la rentrée scolaire. Il a aussi parlé des propositions d'Alain Juppé pour l'école, se différenciant nettement de l'actuelle ministre de l'Éducation nationale.

Clairement, Olivier Besancenot a salué l'idée d'Alain Juppé de vouloir "mettre le paquet sur l'école primaire" et d'augmenter de 10% le salaire des instituteurs. Cela a même *un peu* étonné l'ancien candidat à la présidentielle. Il a dit :

"

Alain Juppé, il faut qu'il se syndique. Je ne sais pas ce qu'il se passe. Quelle est cette drôle de rentrée ? C'est une putain de bonne idée d'augmenter le salaire des enseignants. D'ailleurs, ils le réclament depuis un bout de temps.

 

"

C'est donc là qu'Olivier Besancenot diffère de Najat Vallaud-Belkacem : lundi, dans Le Parisien, la ministre a eu un mal de fou à ne pas dire du bien des propositions d'Alain Juppé. "Je suis agréablement surprise de voir qu'Alain Juppé nous rejoint sur cette proposition. J'accueille avec plaisir ce nouveau converti dans nos rangs !", a-t-elle juste déclaré avant de rappeler le bilan de la droite sur l'école entre 2002 et 2012, qui "a divisé par trois le nombre d'enfants scolarisés avant 3 ans" notamment.

[BONUS TRACK] Troll

On est toujours en attente d'un changement au gouvernement. Qui remplacera François Rebsamen au ministère du Travail ? Olivier Besancenot, qui passe son temps à critiquer la politique menée actuellement par l'exécutif, semble savoir qui sera nommé. Il dit :

"

C'est Gattaz.

 

"

Un grand moment de trolling signé Besancenot qui imagine donc le président du Medef entrer au gouvernement...

Du rab sur le Lab

PlusPlus