On n'est pas couché : Sandrine Rousseau annonce s'être violemment accrochée avec Christine Angot dans l'émission du 30 septembre

Publié à 09h09, le 29 septembre 2017 , Modifié à 09h45, le 29 septembre 2017

On n'est pas couché : Sandrine Rousseau annonce s'être violemment accrochée avec Christine Angot dans l'émission du 30 septembre
Christine Angot et Sandrine Rousseau © AFP
Image Sylvain Chazot


Sandrine Rousseau fait partie des victimes présumées de Denis Baupin. Plus d'un an après le début de l'affaire, l'élue EELV a décidé de ne plus se taire. Elle publie un livre, Parler, dans lequel elle raconte les difficultés que l'on peut avoir à dénoncer une agression sexuelle.

Qui dit livre dit promotion. Sandrine Rousseau est l'invitée samedi 30 septembre de l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché, sur France 2. Et, avant même la diffusion de l'émission, on sait déjà que cela s'est mal passé avec Christine Angot, nouvelle chroniqueuse aux côtés de Yann Moix. Sur RTL ce vendredi, l'élue écolo raconte :

Il s'est passé un violent clash, une violente altercation avec Christine Angot sur le plateau parce que la parole, c'est quelque chose de compliqué.

La journaliste de RTL Elisabeth Martichoux précise que l'écrivaine avait elle-même rapporté avoir été victime d'agression sexuelle. C'était dans son livre L'Inceste, publié en 1999. "Elle n'a pas supporté que vous en parliez, vous ?", questionne Elisabeth Martichoux. Sandrine Rousseau ne se prononce pas sur l'origine du clash. "Cette émission, elle montre à quel point parler, c'est non seulement pas évident pas évident mais elle montre aussi que c'est absolument indispensable de faire évoluer la société sur ces sujets car on ne peut rester comme ça avec des femmes qui restent seules face à leurs problèmes. Pour moi, c'est impossible", dit-elle.

 

À LIRE SUR LE LAB :

> Sandrine Rousseau (EELV), victime présumée de Denis Baupin, l'attaque pour "dénonciation calomnieuse"

> VIDÉO - Une plaignante remercie Denis Baupin pour avoir porté plainte contre elle : "ça doit être le cadeau pour la journée des droits des femmes"

Du rab sur le Lab

PlusPlus