Où l’on apprend que Jean-Louis Borloo conseille Alexis Tsipras

Publié à 12h59, le 27 septembre 2015 , Modifié à 12h59, le 27 septembre 2015

Où l’on apprend que Jean-Louis Borloo conseille Alexis Tsipras
Jean-Louis Borloo et Alexis Tsipras. © Montage via AFP.

SPIN DOCTOR - Les retraités de la politique française ont décidément bonne presse à l’étranger. Après Dominique Strauss-Kahn, conseiller du gouvernement serbe, entre autres, c’est au tour de Jean-Louis Borloo de prodiguer ses conseils à un dirigeant étranger.

Retiré de l’arène publique hexagonale, l’ancien président du Parti radical et fondateur de l’UDI s’est fait depuis le chantre de l’électrification de l’Afrique, via une fondation. Sa nouvelle activité à temps plein. Ou presque. On apprend ainsi dans les colonnes du Parisien de ce dimanche 27 septembre que l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy fait bénéficier Alexis Tsipras, le Premier ministre grec issu de la gauche radicale, de ses conseils.

"L'ex-président du Parti radical et fondateur de l'UDI conseille depuis plusieurs mois le Premier ministre grec Alexis Tsipras", écrit le quotidien qui rapporte que Jean-Louis Borloo se rend régulièrement à Athènes et qu’il y sera "dans quelques jours".

Auprès du dirigeant grec, réélu après avoir convoqué des élections législatives anticipées, l’ex-leader centriste "rédige des notes à l'intention de Tsipras sur la revalorisation du pays et son redressement. Il avance des idées sur la valorisation du patrimoine naturel et maritime grec ainsi que sur ses richesses culturelles", précise encore Le Parisien.

Du rab sur le Lab

PlusPlus