Où l'on apprend qu'Emmanuel Macron est, en fait, "maoïste"

Publié à 08h47, le 02 mars 2017 , Modifié à 08h47, le 02 mars 2017

Où l'on apprend qu'Emmanuel Macron est, en fait, "maoïste"
Emmanuel Macron © AFP
Image Sylvain Chazot


Certains vont prendre cette sortie comme un énorme appel du pied à la gauche radicale – et à Jack Lang. Et pourtant, que nenni. Ce jeudi 2 mars, Emmanuel Macron a décidé de se présenter sous un jour nouveau. Il faut oublier cette image de l'ancien banquier de la banque Rothschild car le candidat de en Marche ! en est à l'opposé. Cité par Le Parisien, l'ex-ministre de l'Économie se décrit comme ceci :



Je suis un maoïste.

Un précision doit ici être apportée : non, l'auteur de ces quelques lignes n'est pas en état d'ébriété. C'est bien comme un "maoïste" qu'Emmanuel Macron se décrit dans le quotidien national, précisant que, s'il se revendique de Mao c'est parce que pour l'ancien leader chinois, "un bon programme est un programme qui marche".

On espère simplement qu'Emmanuel Macron n'a pas pour ambition d'instaurer un Grand bond en avant puis une Révolution culturelle en France. Ce que le nom de son mouvement En Marche ! et le titre de son ouvrage, Révolution, semblent indiquer…

Ou pire : lui Président, il mettra en place un régime totalitaire. Non parce que si certains trouvent le maoïsme plutôt sympa, n'oublions pas que cette idéologie est, pour résumer, responsable de la mort de 60 à 80 millions de personnes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus