Parlement européen : Daniel Cohn-Bendit fustige l'absentéisme de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon

Publié à 17h08, le 11 mars 2016 , Modifié à 17h37, le 11 mars 2016

Parlement européen : Daniel Cohn-Bendit fustige l'absentéisme de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon
© PASCAL GUYOT/AFP
Image Le Lab

Julien Vallet pour

PRENDS L'OSEILLE ET TIRE-TOI -Interviewé sur RMC le 11 mars, Daniel Cohn-Bendit a réservé ses petits mots doux à Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, critiqués pour leur présence trop rare selon lui au Parlement européen à Strasbourg. Le fondateur et désormais membre du Parti de gauche et la présidente du Front national sont connus pour leurs positions assez réservées sur la question européenne - la cheffe frontiste y étant même franchement hostile. Interrogé sur la "proximité" avec les électeurs, l'ancien membre d'EELV a eu ce mot acide à leur encontre :

- Daniel Cohn-Bendit : La proximité [avec les députés], c'est un autre problème. Vous en connaissez une, Marine Le Pen, elle fout rien au Parlement européen et voilà.

- Journaliste : Mélenchon est très actif.

- Daniel Cohn-Bendit : Rien du tout. Ce mec, il écrit son blog, il prend le fric et il se taille. Il s'en fout de l'Europe, lui, ce qui l'intéresse c'est être président de la République. Il le sera jamais mais enfin, ça, c'est autre chose.

Entré au Parlement européen pour la première fois en 1994, "Dany le Rouge" n'y siège plus depuis 2014. A l'inverse de Marine Le Pen, élue en 2004 et de Jean-Luc Mélenchon, arrivé en 2009, qui y ont conservé leur siège.

Hasard, le jour même, deux députés ont publié un communiqué, relayé par l'Opinion, pour critiquer l'absentéisme récurrent des députés FN au Parlement européen. Alain Lamassoure et Jérôme Lavrilleux rappellent notamment que lors du débat sur les travailleurs détachés, "aucun des 24 élus du FN ne participait à la séance". Agacé par ce comportement, Jérôme Lavrilleux a décidé, à la suite de cette séance, de faire un rappel au règlement "afin de dénoncer l’absence volontaire du Front National, révélatrice de leur comportement au Parlement européen et de leur démagogie médiatique sur le sujet".

Du rab sur le Lab

PlusPlus