Pascale Boistard profite de ses déplacements ministériels pour faire campagne pour les législatives, dénoncent plusieurs élus locaux

Publié à 11h29, le 01 novembre 2016 , Modifié à 12h01, le 01 novembre 2016

Pascale Boistard profite de ses déplacements ministériels pour faire campagne pour les législatives, dénoncent plusieurs élus locaux
© BERTRAND GUAY / AFP

De nombreux ministres préparent d’ores et déjà l’après 2017. C’est le sens des candidatures aux législatives de Myriam El Khomri, Najat Vallaud-Belkacem, Axelle Lemaire ou encore Juliette Méadel. Pascale Boistard, élue en 2012 députée de la 1ère circonscription de la Somme, où elle a été parachutée, ne fait pas figure d’exception au gouvernement. La secrétaire d’État chargée des personnes âgées aimerait beaucoup conserver son siège dans l’Hémicycle.

Et elle use pour cela de son statut de ministre. Comme le relève Marianne, Pascale Boistard multiplie les messages et déplacements dans la Somme en ses qualités de ministre. À l’image de sa présence au Lycée professionnel Romain Rolland à Amiens pour la rentrée des classes. Quel est le rapport avec les Personnes âgées et l’Autonomie ? La question se pose aussi pour ce communiqué daté du 5 octobre, dans lequel Pascale Boistard "se félicite de l’installation du centre de dépôt logistique d’Amazon à Boves (Somme)".

Ces déplacements aux thèmes pour le moins éloignés de ses attributions ministérielles n’ont pas échappé à ses adversaires locaux. "Force est de constater que ces 'visites ministérielles' s'avèrent en réalité, à de rares exceptions près, de simples déplacements qu'effectue Madame la Ministre sur le territoire de la circonscription électorale où elle a été élue", écrit le député LR de la Somme Alain Gest, dans un courrier à la préfète daté du 7 octobre et publié par Marianne.

Manuel Valls a lui aussi été informé de la situation. Dans un courrier du même jour, deux élus UDI, le sénateur Daniel Dubois et le président du Conseil départemental Laurent Somon, ont formulé les mêmes reproches. Un courrier resté sans réponse. Auprès de Marianne, Daniel Dubois ne décolère pas :

C'est du jamais vu. Madame Boistard fait campagne avec les moyens de l'Etat. La moitié de ses déplacements ministériels sont sur ses terres électorales. A chaque fois, le préfet, les élus et les forces de l'ordre sont là.

Contacté par Le Lab, l'entourage de Pascale Boistard explique :

 

Elle habite à Amiens. On est en état d’urgence, c’est normal que les ministres soient accompagnés d’un garde du corps. [...] Les ministres sont élus de la République, ils ne doivent pas non plus coller à leurs attributions. Assister à la rentrée des classes du lycée Romain Rolland, ça fait plaisir aux élèves, aux professeurs, aux encadrants. Si les opposants locaux veulent s'en emparer pour faire de la politique politicienne, pourquoi pas. Mais ça les regarde.

[EDIT 12h] ajout réaction de l'entourage de Pascale Boistard.





À LIRE SUR LE LAB :

Najat Vallaud-Belkacem "souhaite" être candidate aux élections législatives en 2017

Axelle Lemaire sera candidate aux législatives de 2017

La secrétaire d’État à l’Aide aux victimes Juliette Méadel sera candidate aux législatives en 2017

Législatives : la voie est libre pour Myriam El Khomri à Paris

Du rab sur le Lab

PlusPlus