Passage de témoin : la poignée de mains entre François Hollande et Emmanuel Macron pour le 8-mai

Publié à 11h14, le 08 mai 2017 , Modifié à 11h56, le 08 mai 2017

Passage de témoin : la poignée de mains entre François Hollande et Emmanuel Macron pour le 8-mai
© Gif Le Lab
Image Etienne Baldit


BROMANCE - L'image était attendue : au lendemain de sa victoire à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a participé aux cérémonies de commémoration du 8-mai 1945 en compagnie de François Hollande. Après un premier hommage rendu devant la statue du général de Gaulle sur les Champs-Élysées, celui qui est pour une semaine encore chef de l'État a rejoint l'Arc de Triomphe où il a retrouvé son successeur pour une poignée de main des plus chaleureuses.

Les deux hommes ont ensuite procédé ensemble au dépôt d'une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Puis ont résonné La Marseillaise et Le Chant des partisans, sous le regard des deux hommes côte à côté. Un premier passage de témoin donc, avant la passation de pouvoir qui aura lieu dimanche prochain à l'Élysée.

S'exprimant au micro de France 2 après la cérémonie, l'actuel Président a évoqué "une forme de passation" avec le futur, "pour qu'une forme de flambeau puisse lui être passé". Rappelant à plusieurs reprises qu'Emmanuel Macron l'avait "suivi tout au long de ces années", en tant que conseiller, secrétaire général adjoint de l'Élysée puis ministre, François Hollande a souligné que son successeur a "appris auprès de [lui]". Et d'ajouter, *un chouïa* paternaliste :

S'il a besoin de quelque information, conseil ou expérience, qu'il s'adresse à moi librement, il sait qu'il sera toujours le bienvenu et moi je serai toujours à côté de lui.



À LIRE SUR LE LAB :

> "François Hollande sur Macron : "Emmanuel, c’est le fils qu’on voudrait avoir"

Du rab sur le Lab

PlusPlus