Philippe Martin : "Montebourg a enfin compris que j'étais le vrai ministre du Redressement productif"

Publié à 18h49, le 04 août 2013 , Modifié à 18h52, le 04 août 2013

Philippe Martin : "Montebourg a enfin compris que j'étais le vrai ministre du Redressement productif"
(Maxppp)

TU PEUX PAS TEST - Moment d'humour ministériel ou pique à destination de son collègue ? Alors qu'il était en déplacement dans le Gers avec le chef de l'Etat le 3 août, Philippe Martin, ministre de l'Ecologie a eu cette petite phrase à destination de son collègue du Redressement productif, rapportée par le Journal du dimanche

"

Montebourg a enfin compris que j'étais le vrai ministre du Redressement productif. Pas celui des R16 mais des énergies renouvelables. 

"

A Auch, entre deux visites de fermes, d'un marché ou d'une abbaye avec François Hollande, Philippe Martin a voulu montrer que son ministère ne servait pas qu'à verdir la politique du gouvernement. 

Oui, il y a bien une politique environnementale, mais la priorité, c'est l'emploi, assure-t-il, lorsqu'il parle d'agriculture ou de circuits courts : 

"

Bien sûr qu'il y a une préoccupation environnementale, mais cela permet surtout de générer de l'emploi supplémentaire.

"

Ce n'est pas le premier ping-pong verbal avec Arnaud Montebourg. A son arrivée au ministère, il avait dû composer avec la position du ministre du Redressement productif sur les gaz de schiste. 

Ce dernier avait prêché à l'Assemblée pour la création d'une entreprise publique pour exploiter les gaz de schiste. "La question d'une exploitation 'écologique' des gaz de schiste ne se pose pas", avait répondu Philippe Martin dans une lettre, avant de recevoir les félicitations de Matignon

Du rab sur le Lab

PlusPlus