Plainte contre le dernier budget de Hollande : Olivier Dussopt (PS) dénonce la recherche de "médiatisation" de Renaud Muselier (LR)

Publié à 10h44, le 11 septembre 2017 , Modifié à 10h44, le 11 septembre 2017

Plainte contre le dernier budget de Hollande : Olivier Dussopt (PS) dénonce la recherche de "médiatisation" de Renaud Muselier (LR)
Olivier Dussopt. © AFP
Image Sébastien Tronche


Dimanche 10 septembre, le JDD révélait que le président LR de la région PACA, Renaud Muselier, avait saisi la justice contre le dernier budget du quinquennat Hollande pour "faux et usage de faux en écriture publique". Une initiative judiciaire surprenante qui a choqué à gauche. Ce lundi 11 septembre, François Hollande a trouvé un défenseur en la personne d’Olivier Dussopt, député PS ex-proche de Martine Aubry puis de Manuel Valls.

Sur Twitter, l’élu de l’Ardèche, un des rares députés PS sortants réélu aux législatives de juin, a dénoncé la recherche de médiatisation de Renaud Muselier, qui a succédé à Christian Estrosi à la tête de la région PACA. Sur le réseau social, réagissant à un article sur la plainte de l’élu LR, Olivier Dussopt a ainsi fulminé et ironisé :

Quand tu constates qu’être désigné et non élu président de région ne donne pas la médiatisation attendue… #Petitemanoeuvredecomm

Plusieurs choses donc dans ce message d’Olivier Dussopt. D’une part, le socialiste estime que cette plainte de Renaud Muselier est avant tout une "petite manœuvre de comm" pour faire parler de lui dans les médias. D’autre part, il rappelle sournoisement que Renaud Muselier n’a pas été élu président de région mais a remplacé Christian Estrosi quand ce dernier a renoncé à la présidence de la région pour redevenir maire de Nice, en mai dernier.

Olivier Dussopt réagit là à la plainte déposée par Renaud Muselier, qui veut "déclencher des poursuites judiciaires afin d’engager la responsabilité pénale de François Hollande et de ses ministres sur l’élaboration du dernier budget du quinquennat", écrit Le JDD. Une demande qui se fonde sur le dernier audit de la Cour des comptes, qui pointe "l’insincérité" du dernier budget du quinquennat précédant.

Du rab sur le Lab

PlusPlus