Rechercher

Mediapart (lien payant) révèle que, vendredi 11 janvier, date limite de dépôt des amendements sur le texte du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, douze députés socialistes ont signé un amendement défendant la Procréation médicalement assistée.

Le but ? Rappeler l’engagement du groupe socialiste et forcer le gouvernement à ne pas enterrer la future loi Famille.

D’après le pure-player, l’amendement, un "article additionnel" affirmant que "la France entend ouvrir l’accès à l’assistance médicale à la procréation aux couples de femmes", via une "loi relative à la famille et à la parentalité" qui "fixera les conditions de recours à l’assistance médicale à la procréation pour les couples de femmes", a été cosigné par les députés PS suivant :

>> Olivier Dussopt, 

>> Anne-Yvonne Le Dain, 

>> Marie-Anne Chapdelaine, 

>> Annick Lepetit, 

>> Colette Capdevielle, 

>> Christian Assaf, 

>> Sébastien Pietrasanta, 

>> Fanélie Carrey-Conte, 

>> Patrick Bloche, 

>> Chaynesse Khirouni, 

>> Philip Cordery, 

>> Annie Le Houerou. 

Contacté par le Lab, Sébastien Pietrasanta confirme cette initiative et cet amendement, expliquant le pourquoi du comment, à savoir "prendre date" :

J’ai cosigné cet amendement pour prendre date que ce soit bien intégré à la loi famille.

Contacté également, Olivier Dussopt l'assure : 

C’est un amendement de principe renvoyant au deuxième texte.

Le 9 janvier, le Lab révélait l’accord passé entre Jean-Marc Ayrault et Bruno Le Roux, le patron des députés PS, afin que ces derniers retirent le controversé "amendement PMA" voté par le groupe en décembre.

Un retrait que Bruno Le Roux ne voulait pas voir passer comme un recul et qu’il avait justifié par la nécessité d’avoir un cadre juridique plus fiable et plus large

 

Du rab sur le Lab