PMA : "Le gouvernement n’a pas l’intention de bloquer à tout prix cette mesure"

PMA : 'Le gouvernement n’a pas l’intention de bloquer à tout prix cette mesure'
Najat Vallaud-Belkacem. (Maxppp)

Najat Vallaud-Belkacem a expliqué, mercredi 12 décembre, que "le débat parlementaire aura toute son importance" dans le projet de loi du mariage pour tous. Et notamment sur la question de la PMA.

>> Mise à jour, 20h35le Parlement "décidera souverainement" a déclaré François Hollande. Lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre hollandais Mark Rutte, il a déclaré : 

Si le parlement - et je crois qu'il y aura des propositions d'amendements- décide d'aller dans le sens de la procréation médicalement assistée, le parlement est souverain.

Après les déclarations, recueillies mardi soir par le Lab et démentis par la Chancellerie, de la Garde des Sceaux Christiane Taubira qui expliquait que "le gouvernement ne bloquerait pas les choses" sur ce sujet, Najat Vallaud-Belkacem a apporté ce mercredi une confirmation.

Interrogée par le Lab lors de l'hebdomadaire compte-rendu du Conseild es ministres, la porte-parole du gouvernement a ainsi déclaré, visiblement d’accord avec l’idée d’ouvrir le texte à la PMA : 

La Garde des Sceaux est la mieux placée pour vous renseigner sur ces sujets. C’est elle qui portera le texte devant le Parlement. C’est une très bonne chose qu’elle ait exprimé les choses de cette façon. C’est ainsi que je ressens aussi les choses. Le gouvernement n‘a pas l’intention de bloquer à tout prix cette mesure et le débat parlementaire aura toute son importance.

Les députés socialistes peuvent sourire. Leur volonté d’intégrer un amendement ouvrant droit à la PMA dans le cadre du projet de loi ouvrant le mariage pour tous ne verra pas l’opposition du gouvernement.

  
Paul Larrouturou et Sébastien Tronche