Polémique autour de la croix de Valérie Boyer, porte-parole de François Fillon, sur le plateau de France 2

Publié à 23h29, le 27 novembre 2016 , Modifié à 00h06, le 28 novembre 2016

Polémique autour de la croix de Valérie Boyer, porte-parole de François Fillon, sur le plateau de France 2
Valérie Boyer sur France 2, dimanche 27 novembre. © Capture d'écran France 2.
Image Amandine Réaux


Ce dimanche 27 novembre, Valérie Boyer réagissait sur France 2 à la nette victoire de son poulain François Fillon, en tant que porte-parole du candidat qui a battu Alain Juppé à la primaire de la droite. Un détail a attiré l’attention de nombreux internautes : la croix qu’elle portait autour du cou. "Le retour des signes religieux ostensibles, c’est maintenant", s’est notamment affolée l’essayiste Caroline Fourest, dans un tweet un tantinet alarmiste relayé à plus de mille reprises à l’heure où nous écrivons ces lignes.

La députée des Bouches-du-Rhône a-t-elle dégainé cette croix arménienne, appelée khatchkar, pour signifier une prise de distance avec la laïcité après la victoire de François Fillon ? Notons d’abord qu’il ne s’agit pas d’un signe religieux "ostensible" : seules les grandes croix sont concernées, comme l’écrivait le Conseil d’État dans une décision en 2014.

Cette image, largement commentée sur les réseaux sociaux, a suscité la réaction suivante de Valérie Boyer sur franceinfoplus :



C’est quelque chose que je n’enlève jamais, pour dormir, pour me laver, pour me baigner, que j’ai toujours sur moi, vous pouvez le regarder sur les photos. Et je pense qu’il y a pas de commentaire à faire parce que c’est pas un symbole d’oppression, bien au contraire. [Large sourire]








Le Lab a effectivement retrouvé deux interventions télévisées de Valérie Boyer (sur Paris Première et BFMTV), lors desquelles la députée portait aussi cette croix.

En revanche, dans sa justification, Valérie Boyer sous-entend que d’autres signes religieux peuvent être un symbole d’oppression. Comme le port du voile, auquel elle est opposée.





[EDIT 00h03]

Valérie Boyer a retiré ou caché son pendentif, alors qu'elle intervenait plus tard dans la soirée sur BFMTV.





#

Du rab sur le Lab

PlusPlus