Pour Alexis Corbière (LFI), la "triste mort de Johnny Hallyday" ne doit pas éclipser d'autres sujets

Publié à 07h02, le 06 décembre 2017 , Modifié à 16h14, le 06 décembre 2017

Pour Alexis Corbière (LFI), la "triste mort de Johnny Hallyday" ne doit pas éclipser d'autres sujets
© Capture d'écran Twitter
Image Sylvain Chazot


Les hommages se multiplient depuis la mort de Johnny Hallyday, ce mercredi 6 décembre. Artistes, anonymes mais aussi politiques, font part de leur tristesse après l'annonce de la disparition de l'interprète de Gabrielle.

Alexis Corbière a été l'un des premiers politiques à réagir. À 4h20, soit une 1h30 après la dépêche AFP reprenant ce message de Laeticia Hallyday apprenant la mort de son époux, le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis rend hommage au chanteur disparu. "Jean d'Ormesson ou Johnny Hallyday font partie de ces très rares personnages qui lorsqu'ils nous quittent, nous replongent tous dans des souvenirs d'enfance et de jeunesse et font jaillir la nostalgie...et l'on se dit que l'on vieillit", écrit-il sur Twitter.





Puis, une heure plus tard, il publie un autre message, beaucoup plus politique cette fois. Le fond est simple : pour l'élu LFI, la mort de Johnny est triste mais ne doit pas éclipser d'autres sujets sans doute plus importants comme le SMIC et le rapport d'un groupe d'économistes préconisant un gel des augmentations annuelles du salaire minimum. Alexis Corbière écrit - avant de supprimer son tweet :

La triste mort de  Johnny Halliday (sic) ne doit pas nous faire oublier le nouveau mauvais coup qu'ils nous préparent (prochaine cible : le SMIC).



#

On ignore qui est ce "ils". Le tweet est accompagné d'un lien (cassé) vers un article de LCI au sujet de cette préconisation rendue publique mardi.

Après avoir supprimé son message, Alexis Corbière s'est expliqué :



Au milieu de la nuit, 30 mn après la triste nouvelle, j'ai rendu hommage. Mais je n'oublie pas d'autres sujets sociaux qui me tiennent à coeur et qui me semblent grâve...suis je le seul ? Bonne journée à tous..

Ce message n'a en tout cas pas plu à Aurore Bergé, porte-parole des députés LREM, qui l'a qualifié de "rare indignité" :





Un message qui dénote fortement avec les autres mots postés sur les réseaux sociaux, et notamment par les politiques. Ceux qui parmi ces derniers ont réagi à la disparition de Johnny ont surtout voulu saluer la mémoire d'un artiste et rapporter une histoire, une anecdote, une illustration du lien que Johnny avait su tisser avec son public, preuve quel point ce décès touche à l'intime des Français.







#







[EDIT 16H]

Sur RMC en début d'après-midi, Alexis Corbière a reconnu une "bêtise" et regretté ce tweet "maladroit", rendant à nouveau hommage au chanteur :

- Journaliste : Vous diriez que c'était maladroit ?

- Alexis Corbière : Ouais, ouais... C'est pour ça que c'est gentil de me prendre, je voulais appeler déjà pour rendre hommage à Johnny, [...] j'aimais beaucoup l'artiste, le chanteur populaire et ça fait partie des concerts que je suis allé voir quand j'étais petit avec mes parents [...]. Je suis en train de bosser aussi sur ce que fait le gouvernement et j'ai fait une bêtise, dans le sens où c'est maladroit, ça manque de tact [...]

- Journaliste : Vous le regrettez ?

- Alexis Corbière : Oui parce que... bon je suis pas dupe, y'a des gens qui me le reprochent, qui instrumentalisent ça pour taper dessus, mais je sais que plein de gens ont l'impression que c'est un manque de respect à Johnny, alors moi ça me touche pour un truc c'est que moi j'aime beaucoup Johnny, alors voilà, c'est sympa de m'avoir permis de le dire.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus