Pour Christiane Taubira, François Hollande se prend pour François Mitterrand mais "il lui manque un étage"

Publié à 10h25, le 03 février 2016 , Modifié à 10h45, le 03 février 2016

Pour Christiane Taubira, François Hollande se prend pour François Mitterrand mais "il lui manque un étage"
Christiane Taubira et François Hollande © DOMINIQUE FAGET / AFP
Image Sylvain Chazot


NIVEAU - Lorsqu'elle prend la plume, Christiane Taubira est plutôt gentille avec François Hollande. Dans son ouvrage Murmures à la jeunesse (éd. Philippe Rey), l'ancienne ministre de la Justice ne se livre à aucune attaque personnelle ni à aucune critique déguisée à l'égard du chef de l'État. Sans doute parce que les écrits restent. Pour les paroles, en revanche, c'est autre chose.

En coulisses, Christiane Taubira ne se prive pas pour critiquer François Hollande sur la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme. Cette mesure irrite profondément, on le sait, l'ex-garde des Sceaux. C'est même ce projet qui a poussé l'ancienne ministre à quitter le gouvernement. Alors en coulisses, Christiane Taubira balance. Et condamne le jeu politique auquel se livre, selon elle, François Hollande.

Voici ce qu'elle a déclaré à des proches, selon des propos rapportés par Le Canard Enchaîné ce mercredi 3 février :

Il a jonglé entre opposants et partisans, fait plaisir à la droite et au FN. Il s'est pris pour Mitterrand, mais il lui manque un étage.

D'après Christiane Taubira, François Hollande s'est en effet cru "machiavélique" en proposant la déchéance de nationalité pour les binationaux condamnés pour terrorisme. Mais, à ce jeu, l'actuel chef de l'État n'arriverait pas à la cheville de son illustre prédécesseur socialiste, référence absolue, selon ses détracteurs, en matière de manœuvres politiciennes. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus