Pour le député LREM François-Michel Lambert, son parti a "une communication digne de la Pravda"

Publié à 07h37, le 07 septembre 2017 , Modifié à 07h37, le 07 septembre 2017

Pour le député LREM François-Michel Lambert, son parti a "une communication digne de la Pravda"
François-Michel Lambert. © AFP
Image Sébastien Tronche


BACK IN THE USSR – Il est difficile de trouver des voix discordantes au sein de la majorité LREM de l’Assemblée nationale où une grande majorité de députés sont de nouveaux élus. Mais François-Michel Lambert , député LREM de son état, est un canard boiteux. L’ancien écolo tape tellement souvent et fort sur son parti qu’on pourrait se demander s’il ne s’est pas trompé de porte.

Ainsi, face aux critiques sur la caporalisation du mouvement macroniste, François-Michel Lambert va dans le sens des opposants à LREM. Dans les colonnes de Paris Match, le 6 septembre, l’ex-EELV ne mâche pas ses mots contre son nouveau parti, dont il dénonce la communication et l’absence de liberté de parole. Ainsi lâche-t-il que LREM a "une communication digne de la Pravda", en référence au journal officiel du Parti communiste russe durant la période soviétique. Les patrons du parti devraient A-DO-RER la comparaison.

Mais ce n’est pas la première fois donc que François-Michel Lambert, député depuis 2012 et dont c’est le second mandat à l’Assemblée nationale, sort des rails pour exprimer des critiques contre sa propre majorité. Ainsi avait-il été l’un des seuls députés macronistes à souhaiter la démission de Richard Ferrand, alors ministre de la Cohésion des territoires et empêtré dans une affaire immobilière (avant d’être exfiltré comme président du groupe majoritaire au Palais Bourbon). Il avait gardé cette liberté de parole au moment de la discussion de la loi sur la moralisation, lors de la session extraordinaire estivale, estimant qu’il s’agissait là "de pur affichage"

Et voilà maintenant qu'il parle de "Pravda" pour évoquer la communication de son propre parti. Ça promet pour la suite du quinquennat.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Éric Ciotti compare La République en marche à la Corée du Nord

Jean-Christophe Lagarde déplore que le groupe LREM soit "plus corseté que ne l’étaient les communistes"

Du rab sur le Lab

PlusPlus