Pour Michel Sapin, "Gérald Darmanin, c'est le Jérôme Cahuzac de Macron"

Publié à 16h57, le 10 septembre 2017 , Modifié à 17h09, le 10 septembre 2017

Pour Michel Sapin, "Gérald Darmanin, c'est le Jérôme Cahuzac de Macron"
Gérald Darmanin, Michel Sapin et Jérôme Cahuzac. © Montage le Lab via AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Quand il ne chine pas les abat-jours, Michel Sapin fait partie de ces ministres de François Hollande qui défendent envers et contre tout le quinquennat précédent. En sa qualité de ministre de l'Économie et des Finances entre 2014 et 2017, il s'est permis, ce dimanche 10 septembre, de commenter l'action de son successeur : Gérald Darmanin, justement ministre de l’Action et des Comptes publics.

Cité par le JDD, Michel Sapin dit ceci :

Gérald Darmanin, c'est le Jérôme Cahuzac de Macron, la même suffisance, la même arrogance, le même sadisme quand il convoque chaque ministre un à un pour lui dire qu'il dépense trop.

Sympa.

Emmanuel Macron lui-même, après l'annonce de la baisse de cinq euros des APL, avait dit de son ministre qu'il était"un peu tout fou" et qu'il avait "tendance à partir bille en tête". Mais jusqu'à présent, on avait seulement identifié le Gérald Darmanin qui rejoint inopinément Emmanuel Macron (après avoir dit tant de mal du Macron ministre de l'Economie), celui qui lâche Les Républicains, mais pas encore le Darmanin-Cahuzac.

Pour rappel, Jérôme Cahuzac, ministre du Budget de mai 2012 à mars 2013, a surtout marqué la Vème République de son empreinte en ayant été mis en examen et condamné en décembre 2016 à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale. Une condamnation à laquelle l'ancien ministre a fait appel.

Mais Jérôme Cahuzac aura, au moins, laissé à la postérité deux documents exceptionnels. Cette photo :



Et cette vidéo, "les yeux dans les yeux", dans l'hémicycle :







LIRE AUSSI SUR LE LAB

"J'étais trop brillant" : ou comment Jérôme Cahuzac explique sa déchéance

Du rab sur le Lab

PlusPlus