Pour obtenir un 4e mandat, Manuel Valls s'engage à voter une loi qui interdira de faire plus de trois mandats

Publié à 10h36, le 01 juin 2017 , Modifié à 11h09, le 01 juin 2017

Pour obtenir un 4e mandat, Manuel Valls s'engage à voter une loi qui interdira de faire plus de trois mandats
Manuel Valls © AFP
Image Sylvain Chazot


Manuel Valls est en campagne. La tâche n'est pas aisée pour l'ancien Premier ministre, en difficulté dans son propre fief de l'Essonne. Alors l'ex-maire d'Évry s'engage. Fortement.

Mercredi 31 mai, Manuel Valls a ainsi publié son "engagement n°1" pour les législatives - c'est dire s'il le juge primordial : "voter une loi de moralisation de la vie publique". Sur Facebook, l'ancien chef du gouvernement ajoute :



Les responsables politiques de notre pays se doivent d'être à la hauteur de notre République. […] En tant que député, je serai particulièrement vigilant et impliqué sur ce texte de loi promis par le président de la République et le nouveau Premier ministre.

Et Manuel Valls d'énumérer les mesures voulues par le nouveau chef de l'État et que devrait contenir le projet de loi Bayrou : "l'interdiction pour les élu.e.s d'embaucher des membres de leur famille", l'obligation d'avoir un casier judiciaire vierge, la lutte contre les conflits d'intérêt… Tout cela est très important. On le rappelle une nouvelle fois mais il s'agit de son "engagement n°1", son premier argument pour voter pour lui.



Malheureusement, Manuel Valls oublie peut-être une autre des mesures prévues : l'impossibilité de cumuler plus de trois mandats identiques et successifs au plan national. Et c'est bien ballot. Car Manuel Valls est député de l'Essonne depuis 2002 : il brigue aujourd'hui un quatrième mandat.

Nous voici donc avec un candidat aux législatives qui, pour gagner, promet de voter une loi qui l'empêcherait de se présenter. Ou en un mot comme en cent : ¯\_(ツ)_/¯

Du rab sur le Lab

PlusPlus