Pour Rachida Dati, Gérald Darmanin a accepté d'être ministre pour faire plaisir à ses parents "avant qu'ils disparaissent"

Publié à 13h05, le 10 octobre 2017 , Modifié à 13h08, le 10 octobre 2017

Pour Rachida Dati, Gérald Darmanin a accepté d'être ministre pour faire plaisir à ses parents "avant qu'ils disparaissent"
© montage photo lelab
Image Aurélie Marcireau


Rachida Dati est eurodéputée LR. Elle soutient Laurent Wauquiez dans la course pour la présidence du parti. Ce mardi 10 octobre, elle est invitée sur RMC. Elle commente notamment la prochaine exclusion des LR passés chez les Constructifs ou au gouvernement. Pour elle, tout cela dure depuis bien trop longtemps. Elle explique :



Si c’était les élus locaux, les militants, les élus implantés qui décidaient, la décision aurait été  prise. Ceux qui décident, c’est des trouillards, voilà. Ils se disent :" quand même, j’ai mon copain là-bas". Il y a le conseiller du Premier ministre (Gilles Boyer NDLR), il fait partie de la commission des recours. On ne peut pas être juge et partie. Il ne peut pas être conseiller du Premier ministre et faire partie de la commission des recours. Il faut virer ceux qui prennent position contre le parti.

Et la sentence tombe : "Ces mecs-là nous donnent pas de leçons". Mais il y en a un qu’elle épargne : c’est Gérald Darmanin. L’histoire du ministre de l’Action et des Comptes publics, visiblement, la touche. Elle analyse :

Darmanin, je connais sa maman, je connais son histoire. Et je pense que chez lui, il s’est dit : "je suis jeune, on me propose le possibilité d’être ministre". Sa maman est femme de ménage, je ne le trahis pas, il le dit lui-même, son père qui était un ouvrier. Il s’est dit peut-être avant que ses parents disparaissentLa démarche de Gérald Darmanin d’avoir rejoint ce ministère, moi j’ai plus d’empathie. Pas les autres…

Une histoire qui fait sans doute écho à la sienne. Car pour les autres, en effet, elle n'est  pas tendre. Elle critique Bruno Le Maire qui a "joué cyniquement le poste, sans conviction". C'est contre le Premier ministre qu'elle s’agace définitivement :    



Edouard Philippe, c’est un type qui a été nommé au tour extérieur, qui a jamais bossé de sa vie. Je crois pas qu’il ait jamais signé un contrat. Je ne crois pas qu’une seule fois il a eu besoin de chercher une caution pour avoir un logement. Vous êtes nommé au tour extérieur et après vous grenouillez dans des cabinets ministériels…

À LIRE SUR LE LAB :

Gérald Darmanin envisage de quitter Les Républicains pour adhérer à La République en marche

Le ministre Gérald Darmanin compare son ancien parti LR à "l’ancien monde" : "On dirait ma grand-mère qui parle en ancien franc"



Du rab sur le Lab

PlusPlus