Pour répondre à la polémique, Gérard Collomb publie la carte de la Rotonde pour montrer que "ça ne ressemble pas trop au Fouquet’s"

Publié à 09h17, le 24 avril 2017 , Modifié à 09h17, le 24 avril 2017

Pour répondre à la polémique, Gérard Collomb publie la carte de la Rotonde pour montrer que "ça ne ressemble pas trop au Fouquet’s"
Gérard Collomb. © Capture d'écran BFMTV.

LA PREUVE PAR LE MENU - La Rotonde sera-t-elle le Fouquet’s d’Emmanuel Macron ? Agacé par cette comparaison avec la soirée victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007, le candidat d’En Marche arrivé en tête au premier tour de la présidentielle a tenté de déminer le soir même à coup de "vous n’avez rien compris à la vie".

Ce lundi 24 avril, au lendemain du premier tour du scrutin, Gérard Collomb, lieutenant d’Emmanuel Macron poursuit l’opération déminage sur BFM TV. "La Rotonde, si vous permettez, c’est pas totalement le Fouquet’s", a lancé de sénateur-maire PS (oui, oui) de Lyon. Avant de publier sur Twitter… le menu de cette brasserie parisienne pour démontrer que "ça ne ressemble pas au Fouquet’s" :

Après sa qualification pour le second tour de l’élection présidentielle, contre la candidate FN Marine Le Pen, Emmanuel Macron est allé célébrer sa première place dans le même restaurant que François Hollande après la primaire de 2011. Une célébration aussitôt critiquée et comparée à celle de Nicolas Sarkozy en 2007 sur les Champs-Elysées.

Interrogé par Europe 1 à la sortie du restaurant, Emmanuel Macron s’est vivement agacé :

Si vous n'avez pas compris que c'était mon plaisir ce soir d'inviter mes secrétaires, mes officiers de sécurité, les politiques, les écrivains, les femmes et les hommes qui depuis le début m'accompagnent, c'est que vous n'avez rien compris à la vie. Donc c'est ce que vous voulez, mais c’était mon moment du cœur, vous voyez ? Mais je crois qu'au Fouquet's, il y a pas beaucoup de secrétaires, pas beaucoup d'officiers de sécurité, vous avez vu qui était ici à table. Moi, j'ai pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien.

Concernant le Fouquet’s, à l’époque, Christian Estrosi avait expliqué qu’il s’agissait "d’une brasserie populaire" quand Nadine Morano évoquait une carte "moyen gamme (sic)".

Du rab sur le Lab

PlusPlus