Pour un candidat PS aux régionales, "quand on affiche le drapeau bleu-blanc-rouge sur son profil Facebook, cela implique aussi la cohérence de son vote"

Publié à 10h48, le 01 décembre 2015 , Modifié à 10h51, le 01 décembre 2015

Pour un candidat PS aux régionales, "quand on affiche le drapeau bleu-blanc-rouge sur son profil Facebook, cela implique aussi la cohérence de son vote"

UN FILTRE = UN VOTE - Après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre, un immense élan de solidarité s’est exprimé envers la France. De nombreux édifices célèbres dans le monde ont alors arboré les couleurs du drapeau tricolore. Et même le réseau social Facebook a lancé un filtre pour "pavoiser" sa photo de profil avec le drapeau bleu-blanc-rouge.

Pour Jérôme Durain, tête de liste PS en Saône-et-Loire, l’utilisation de ce filtre doit amener celui qui l’a fait à voter "en cohérence". Soit socialiste, si possible, dans son esprit. Au Figaro de ce mardi 1er décembre, celui qui est également sénateur explique ainsi sans rire en évoquant le fameux filtre Facebook que les attentats terroristes doivent mobiliser les électeurs de gauche qui auraient pu s’abstenir :

"

Un certain nombre de républicains de gauche se disent qu’il faut quand même aller voter.

"

Il poursuit :

"

Quand on affiche le drapeau bleu-blanc-rouge sur son profil Facebook, cela implique aussi la cohérence de son vote. 

"

Dans la dernière ligne droite avant le premier tour du scrutin des régionales, le 6 décembre, la gauche, Manuel Valls en tête ce mardi sur Europe 1, a appelé à une importante mobilisation démocratique comme réponse à la menace djihadiste. Pour le Premier ministre, le "FN ne montera pas, il reculera si chacun fait son devoir, si tous les Français vont voter". "Chacun devra prendre ses responsabilités, à gauche comme à droite pour empêcher le FN de gagner une région", a-t-il ajouté, relançant ainsi le débat sur le retrait voire les fusions des listes au soir du premier tour pour faire face au FN, qui part favori en Nord-Pas-de-Calais-Picardie (NPDCP) et en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), selon les sondages.

 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Hommage aux victimes : le gouvernement propose de pavoiser le web de selfies tricolores

Comment retirer le filtre bleu, blanc, rouge de Facebook ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus