Présidence LR : "Il n'y aura sans doute pas de débat", selon Geoffroy Didier, directeur de campagne de Wauquiez

Publié à 13h54, le 17 novembre 2017 , Modifié à 13h57, le 17 novembre 2017

Présidence LR : "Il n'y aura sans doute pas de débat", selon Geoffroy Didier, directeur de campagne de Wauquiez
Geoffroy Didier © AFP / Eric Feferberg
Image Etienne Baldit


BREF - Depuis des semaines, les trois candidats à la présidence de Les Républicains n'arrivent pas à se mettre d'accord sur l'organisation d'un débat. Leurs lieutenants ont pris ensemble un café très matinal à Paris, vendredi 17 novembre, pour tenter une dernière médiation. Échec, notamment sur la question de la "retransmission" des échanges : les écuries Portelli et Calan souhaitent que les chaînes d'info puissent retransmettre le débat en direct ; refus catégorique du camp Wauquiez, qui veut une diffusion uniquement sur le site internet de LR.

D'où un commentaire quasi-définitif de Geoffroy Didier, directeur de campagne du grand favori du scrutin, auprès du Lab :



Nous avons un désaccord profond sur l'état d'esprit du débat voulu par les uns et les autres. Maël de Calan et Florence Portelli conçoivent le débat comme un grand show télévisé. Pour nous, il doit être totalement tourné vers les adhérents et ce n'est pas négociable : il n'y aura pas de retransmission en direct ailleurs que sur le site des Républicains.

Donc le débat sur le débat est clos. On a pris acte de nos désaccords sur l'état d'esprit et il n'y aura sans doute pas de débat. Il est temps de mettre fin à cette tempête dans un verre d'eau qui est si loin de ce qu'attendent nos adhérents.


À moins d'un retournement de situation de dernière minute, et que Portelli et Calan se plient aux exigences de Wauquiez, on peut donc le dire : RIP le débat.





À LIRE SUR LE LAB :

Laurent Wauquiez rend ses adversaires totalement fous sur l'organisation du débat

Du rab sur le Lab

PlusPlus