Présidentielle : après son échec au premier tour, les larmes de François Fillon

Publié à 08h09, le 25 avril 2017 , Modifié à 08h10, le 25 avril 2017

Présidentielle : après son échec au premier tour, les larmes de François Fillon
François Fillon. © AFP
Image Sébastien Tronche


BRÈVE DE CAMPAGNE – Avant de tirer la conclusion de sa défaite dès le premier tour de l’élection présidentielle – une première pour un candidat de la droite dite républicaine – et de se retirer de la campagne des législatives, faute de légitimité, dit-il, François Fillon a dû encaisser le coup de son élimination.

Alors, sitôt son élimination connue, François Fillon a brièvement "fendu l’armure pendant quelques secondes devant les siens en toute fin de campagne", rapporte ce mardi 25 avril Le Parisien. Et avant donc d’appeler, les yeux embués, à voter pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, François Fillon a lâché à sa plume Igor Mitrofanoff, toujours selon Le Parisien :

Je ne sais pas si je parviendrai à retenir mes larmes.

La conclusion amère d’une longue campagne compliquée pour le vainqueur de la primaire de la droite, empêtré dans les affaires du "Penelope Gate" et des "costumes". Et mis en examen, notamment pour détournement de fonds publics.

Du rab sur le Lab

PlusPlus