PS ou FN : la mauvaise référence de Laurent Wauquiez à de Gaulle pour justifier le "ni ni" de l'UMP

Publié à 10h42, le 04 février 2015 , Modifié à 11h07, le 04 février 2015

PS ou FN : la mauvaise référence de Laurent Wauquiez à de Gaulle pour justifier le "ni ni" de l'UMP
Laurent Wauquiez © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

ARRANGEMENT AVEC L'HISTOIRE - L'UMP est *un peu* divisée concernant le comportement à adopter face au duel qui oppose FN et PS au deuxième tour de la législative partielle dans le Doubs. Le parti dirigé par Nicolas Sarkozy a officiellement tranché mardi 3 février en faveur du "ni ni". Invité d'Europe 1 ce mercredi 4 février, Laurent Wauquiez justifie longuement cette position fortement critiquée par la gauche. "Je ne vote pas pour des gens dont je ne partage pas les valeurs", déclare le n°3 de l'UMP. Et donc il ne vote ni FN, ni PS.

Mais, d'après Laurent Wauquiez, l'UMP n'a rien inventé sur ce sujet. Et, pour le prouver, il en appelle à une très grande figure de l'histoire française : Charles de Gaulle. Le député déclare :

Est-ce que de Gaulle appelait à voter Guy Mollet ? J'aimerais bien que chacun réfléchisse à ça. […] Pour moi, la politique ce n'est pas regarder les autres. Je n'appelle pas à voter pour des gens dont je ne partage pas les convictions, je défends mes idées et mes valeurs. De Gaulle n'appelait pas à voter Guy Mollet. Assumons nos idées, ce sera déjà bien.

Une référence qui a profondément irrité le député PS du Pas-de-Calais, Nicolas Bays, qui a interpellé Laurent Wauquiez sur Twitter, le traitant d'"ignare".

Alors certes, le général de Gaulle n'a jamais appelé à voter pour Guy Mollet, mais en même temps, le cas de figure ne s'est jamais présenté.

À l'inverse, l'ancien président du conseil des ministres de la IVe République peut être considéré comme l'un des artisans du retour en politique de l'homme du 18 juin.

Bien que président de la SFIO, Guy Mollet a rallié le général de Gaulle. C'était en mai 1958, en pleine guerre d'Algérie, et ce ralliement était pour le socialiste l'unique moyen d'éviter en France "une guerre civile sans armée républicaine".

Guy Mollet a même participé à la rédaction de la constitution de la Ve République et il fut l'un des ministres d'État du premier président de la Ve République.

Ce qui fit dire à de Gaulle, en 1958 :

J'ai beaucoup d'estime pour Guy Mollet. Pendant la guerre, il a combattu à tous risques pour la France et pour la liberté. Il a donc été mon compagnon.

Un détail qui a échappé à Laurent Wauquiez dans sa défense du "ni ni". En 2011, l'actuel n°3 de l'UMP disait pourtant assumer de voter pour le candidat qui peut battre le FN, "qu'il soit de droite ou de gauche".

[BONUS TRACK] Oh Macumba, Macumba

Ce mercredi 4 février, Europe 1 célèbre ses 60 ans. Laurent "presque quadra" Wauquiez évoque deux "gros souvenirs" liés à la station. Le premier est politique et concerne sa première interview politique, sur Europe 1. Le second est culturel. Il dit :

Mon deuxième souvenir est celui d'auditeur, celui du Top 50, et notamment Mader et Macumba. C'était sur Europe 1 et c'est resté un souvenir collector pour moi.

Le tube de Jean-Pierre Mader est sorti en 1985. Laurent Wauquiez avait 10 ans. Pour son plaisir, et celui de quelques autres, on vous laisse le clip ci-dessous :

Du rab sur le Lab

PlusPlus