QAG : Claude Bartolone demande aux députés de donner une meilleure image

QAG : Claude Bartolone demande aux députés de donner une meilleure image
Claude Bartolone lors des questions au gouvernement du 11 décembre 2012. (Maxppp)

Le Lab, qui chronique les #QAG en images chaque semaine, a constaté que les échanges entre députés et ministres lors des questions d'actualité au gouvernement étaient un véritable spectacle. Cris dans l'hémicycle, huées, députés qui quittent leur banc, jeux de mots qui fusent ... 

Un spectacle qui ne plait visiblement pas au président de l’Assemblée, Claude Bartolone, obligé de taper de son marteau pour calmer les députés du haut du perchoir presque chaque semaine. 

Celui qui a écrit à Rémy Pflimlin pour sauver la diffusion de cette séance parlementaire sur France 3 vient d’écrire aux députés pour les rappeler à l’ordre avant la reprise des travaux à l’Assemblée nationale et la rentrée des classes le 15 janvier, révèle Le Parisien de ce vendredi 11 janvier.

A l’origine de cette sortie : les multiples courriers dénonçant "interruptions, gesticulations, invectives ou cris poussés par certains".

Ainsi a-t-il écrit aux députés "pour leur demander de bien se tenir durant les questions au gouvernement", écrit le quotidien qui cite également un extrait de la missive de Claude Bartolone :

Il n’est pas anormal que nos échanges soient vifs et passionnés, mais il nous appartient d’observer un comportement digne et respectueux.

Le député Olivier Falorni avait déjà raconté, via une brève dans l’Express, qu’il aurait bien aimé emmener des élèves de sa circonscription assister aux traditionnelles questions au gouvernement du mardi et mercredi après-midi. Et qu’il y avait renoncé, selon lui, du fait du très mauvais exemple donné aux élèves.

 

Du rab sur le Lab