Quand François Hollande rend visite aux journalistes du Monde pour un déjeuner "off" autour d'un plateau-repas

Publié à 16h34, le 05 août 2013 , Modifié à 19h17, le 05 août 2013

Quand François Hollande rend visite aux journalistes du Monde pour un déjeuner "off" autour d'un plateau-repas
François Hollande en décembre, dans son bureau de l'Elysée (photo Reuters)
Image Le Lab

Par

A TABLE ! - Le chef de l'Etat, François Hollande, a participé, ce lundi 5 août, à un déjeuner avec des journalistes du Monde, dans les locaux du quotidien, ont raconté plusieurs sources au Lab.

Ce déjeuner, dont l'existence avait "fuité", dimanche 4 août, sur un site de militants "fondamentalement catholiques", et notamment opposés au mariage homo, avait également été mentionné sur twitter par le journaliste Claude Askolovitch, dans la matinée.

Il ne figurait pas à l'agenda officiel de François Hollande, qui ne comporte aucun événement pour cette journée :



Selon les informations du Lab, le chef de l'Etat, accompagné d'un seul conseiller, est arrivé au journal "vers 13h10", et est reparti plus de 2h30 plus tard, après avoir partagé "un plateau repas" avec "une petite dizaine de journalistes" du quotidien.

Un participant au déjeuner détaille au Lab:

Il a répondu à toutes nos questions et ne semble pas être venu pour faire passer un message en particulier.

Sollicitée par le Lab, au sujet du cadre de la rencontre et du traitement qui en sera éventuellement fait dans les colonnes du quotidien, la direction du Monde s'est contentée d'un "pas de commentaire".

Un participant assure de son côté avoir "promis de ne rien dire" sur le fond des échanges, situant la rencontre sur le terrain du "totalement off". Un autre parle d'un "déjeuner informel".

Le service de communication du quotidien avait indiqué, quelques minutes plus tôt, ne pas être "en mesure de [...] confirmer" l'existence de ce déjeuner.

Le précédent rendez-vous culinaire entre François Hollande et des journalistes avait été organisé le 18 juillet dans la soirée.

Il avait toutefois été largement annoncé et publicisé, François Hollande ayant répondu à l'invitation de journalistes membres de "l'Association de la presse présidentielle".

Antoine Bayet et Paul Larrouturou

Du rab sur le Lab

PlusPlus