Quand Hollande conseillait à Le Drian d'arrêter la politique "au sommet de sa gloire"

Publié à 13h58, le 09 août 2017 , Modifié à 13h58, le 09 août 2017

Quand Hollande conseillait à Le Drian d'arrêter la politique "au sommet de sa gloire"
Jean-Yves Le Drian. © Martin BUREAU / AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Intouchable Jean-Yves Le Drian. S'il n'y avait qu'Eva Joly pour penser que François Bayrou pourrait devenir le meilleur ministre de la Justice de l'histoire, nombreux sont ceux à couronner Jean-Yves Le Drian du titre de meilleur ministre de la Défense de la Vème république.

Après avoir passé cinq années au ministère de la Défense sous François Hollande, "le menhir" avait rempilé avec Emmanuel Macron, aux Affaires étrangères. Normal pour celui qui conseillait le candidat d'En Marche ! pendant la campagne présidentielle.

Normal, sauf pour François Hollande.Dans Le Monde de ce mercredi 9 août, on apprend que lors d’un déplacement en Bretagne, le 28 avril, le président de la République et son ministre de la Défense d'alors avaient eu un échange à ce sujet. Et voilà la mise en garde du chef de l'Etat :



Je comprends que tu aies envie de rester ministre si Emmanuel est élu mais fais attention. En mai, tu partirais au sommet de ta gloire – tout le monde considère que tu es l’un des meilleurs ministres de la défense de l’histoire ! Si tu restes, tu ne pourras que descendre l’escalier.

Jean-Yves Le Drian, 70 ans en juin dernier, est une figure de la politique française. Élu député en 1978 et maire de Lorient en 1981, il entre pour la première fois dans un gouvernement sous l'égide d'Edith Cresson, en 1991. Même face au "renouvellement" de l'ère Macron, Jean-Yves Le Drian reste imperturbable.

Mais depuis qu'il a rejoint le Quai d'Orsay, le Breton se retrouve dans l'ombre du Président, hyper-actif sur la scène internationale. François Hollande l'avait prévenu. Une situation que Jean-Yves Le Drian assure vivre sereinement :





Je mets du charbon dans les soutes. Je suis le second du Président, à l’arrière-plan. C’est le jeu normal de la Ve République. Je n’ai pas d’états d’âme.

#

Du rab sur le Lab

PlusPlus