Quand Nicolas Sarkozy fait connaitre ses rendez-vous entre chefs d'Etat

Quand Nicolas Sarkozy fait connaitre ses rendez-vous entre chefs d'Etat
Nicolas Sarkozy avec Dilma Rousseff puis Lula le 22 octobre, avec Tony Blair en 2008 et avec Benyamin Netanyahu en 2011 (montage via Maxppp)

Nicolas Sarkozy pèse toujours sur la scène internationale. C'est en tout cas le message qu'il veut faire passer en faisant connaitre ses différents rendez-vous (par téléphone ou in real life) avec d'autres chefs d'Etat, pour certains toujours en fonction.

On apprend ainsi dans la rubrique "confidentiels" du Figaro, ce 3 novembre, que l'ancien président et l'actuel Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, se sont "joints par téléphone" le 2 novembre, au lendemain de la cérémonie de Toulouse en hommage aux victimes juives de Mohamed Merah. Une cérémonie présidée par Benyamin Nétanyahou et François Hollande.

De la même façon, le 19 octobre, on a soufflé au Figaro une rencontre entre Nicolas Sarkozy et Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, mais également - comme le révélait Le Lab ici - avec l'ancien président Lula.

Plus tôt, à la toute fin du mois de juin, Le Parisien a raconté comment l'ancien Premier ministre britannique, Tony Blair, avait rendu visite à François Hollande à l'occasion d'un passage à Paris ... mais uniquement après être allé saluer Nicolas Sarkozy dans ses appartements.

Enfin, c'est également par un coup de fil international que Nicolas Sarkozy a fait parler de lui au coeur de l'été après s'être entretenu le 7 août par téléphone avec le président du Conseil national syrien, Abdel Basset Sayda. Les deux avaient publié un communiqué commun dans la foulée.

Autant de rencontres, peu mais suffisamment médiatisées, qui permettent d'alimenter la thèse d'un rôle à l'international pour Nicolas Sarkozy.