Quand Serge Dassault assure Manuel Valls du soutien du Figaro

Quand Serge Dassault assure Manuel Valls du soutien du Figaro
Serge Dassault et Manuel Valls, le 5 septembre, à Corbeil-Essonnes. (Capture d'écran)

VIDEO – A l’occasion d’une cérémonie locale, le ministre de l’Intérieur a été chaudement félicité pour son action Place Beauvau par le sénateur UMP de l’Essonne et homme d’affaires, qui lui a également promis le soutien du journal Le Figaro, dont il est le propriétaire.

  1. 1

    "Pour les roms et tous les autres, c'est formidable"

    Sur corbeil-infos.fr

    Manuel Valls inaugurait mercredi 5 septembre la 64ème Foire de Corbeil-Essonnes. Le ministre de l’Intérieur était accompagné du député PS, Carlos Da Silva, du préfet de l'Essonne, Michel Fuzeau, du maire UMP de la commune, Jean-Pierre Bechter et de Serge Dassault. 

    Le sénateur UMP de l'Essonne prend alors la parole et déclare en s'adressant à l’ancien député-maire d’Evry :

    Je veux dire un mot à Manuel, pour moi, pour nous, la sécurité n'est ni de gauche ni de droite.Et je dois vous dire que nous sommes très heureux de son action.

    Serge Dassault détaille alors, évoquant Le Figaro, dont il est le propriétaire :

    C'est pour ça qu'il a l'appui d'un journal bien connu.Mais, s'il fait des bêtises, on en reparle. 

    Malgré le sourire un brin gêné du ministre de l’Intérieur, le sénateur et patron de presse poursuit :

    Actuellement, c'est très bien. Pour les roms et tous les autres, c'est formidable. Donc bravo Manuel et continue !

    Manuel Valls cache alors son visage sous sa main, sourire aux lèvres.

    Puis se passe un mouchoir sur le front...

    La scène a été filmée tout à la fois par deux sites locaux :  blogessonne.com , ainsi que  corbeil-infos.fr .

    Sur la vidéo de corbeil-infos.fr, la scène se passe à 2’50 :

      

    Serge Dassault et Manuel Valls se connaissent bien, et ont même déjà été opposés dans des combats électoraux : en 2002, celui qui était alors maire d'Evry avait battu le maire de Corbeil-Essonnes dans la première circonscription de l 'Essonne.