Raffarin "comprend" que des maires veuillent privilégier l'accueil de chrétiens d'Orient parmi les réfugiés

Publié à 10h03, le 08 septembre 2015 , Modifié à 10h09, le 08 septembre 2015

Raffarin "comprend" que des maires veuillent privilégier l'accueil de chrétiens d'Orient parmi les réfugiés
Jean-Pierre Raffarin sur France Inter en juillet 2015. © France Inter

Ils sont déjà deux élus à avoir fait savoir qu'ils accueilleraient bien des réfugiés dans leur commune... mais surtout des chrétiens d'Orient. Yves Nicolin, député-maire LR de Roanne, et Damien Meslot, député-maire LR de Belfort, ont ainsi établi cette distinction entre les réfugiés politiques. Invité de France Inter ce 8 septembre, Jean-Pierre Raffarin dit "comprendre" que certains veuillent donner la priorité aux chrétiens d'Irak et de Syrie.

Sil ne veut pas "faire de sectarisme", l'ancien Premier ministre explique :

 

"

On peut considérer que dans le malheur il y a ici une priorité, car on est en train d’exterminer des gens. Donc je comprends qu’on puisse avoir cet appel-là.



Si c’est pour des raisons de confort local, c’est pas très glorieux.



Si c’est pour faire des chrétiens d’Orient une priorité de notre mobilisation, je comprends ça.

"

Damien Meslot a pour sa part expliqué que les chrétiens étaient "les plus persécutés" et qu'il voulait ainsi faire ce "geste", tout en se défendant de vouloir faire un tri dans les réfugiés. L'argumentaire de Yves Nicolin est différent. Il a dit sur France Bleu Saint-Etienne Loire le 4 septembre :

 

"

Ce que je souhaite c'est qu'on puisse avoir l'absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés. C'est la raison pour laquelle je pense que demander à ce que ce soit des Chrétiens pour représenter une garantie suffisante.

 

"

Jean-Pierre Raffarin, pour sa part, explique qu'on peut "difficilement être sélectif" et que ce sera "à l'Etat d'organiser la globalité puis de contractualiser avec les collectivités territoriales". La France s'est engagée à accueillir 24.000 réfugiés sur deux ans. L'Europe doit en accueillir 120.000 sur la même période.



A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Collard juge "hypocrites" ceux qui se mobilisent pour les réfugiés... car ils n'en feraient pas de même pour les SDF

> Xavier Bertrand refuse à son tour d'accueillir des réfugiés dans sa commune

Du rab sur le Lab

PlusPlus