Rama Yade propose à LR de rallier sa candidature en cas de retrait de François Fillon

Publié à 15h42, le 28 janvier 2017 , Modifié à 15h42, le 28 janvier 2017

Rama Yade propose à LR de rallier sa candidature en cas de retrait de François Fillon
Rama Yade lorgnant vers d'éventuels ralliements. © PATRICK KOVARIK / AFP

Certains ont peut-être tendance à l’oublier mais, neuf mois après sa déclaration, Rama Yade est toujours candidate à la présidentielle. L’ex-secrétaire d'État sous Nicolas Sarkozy dispose d’ailleurs d’une énorme confiance en son destin élyséen, confiant par exemple avoir "du mal à comprendre pourquoi Macron, on le voit président, et pas [elle]".

C’est dans cet état d’esprit que Rama Yade a vu une formidable opportunité dans l’affaire qui entoure le couple Fillon. Alors que François est soupçonné d’avoir fait bénéficier son épouse Penelope d’un emploi fictif comme assistante parlementaire, la question d’un éventuel retrait se pose. Les perdants de la primaire de la droite ne se bousculent pas, Alain Juppé et l’entourage de Nicolas Sarkozy ayant fait savoir qu’ils ne serviraient pas de recours en cas d’empêchement de François Fillon.

#PlutôtSympa et sans doute pour éviter aux Républicains trop de complications, comme l’organisation d’une nouvelle primaire, Rama Yade a donc gracieusement proposé au parti de François Fillon de rallier sa candidature en cas de retrait de leur champion. L’appel a été publié sur Twitter vendredi 27 janvier :

Tant qu’à faire, la candidate à la présidentielle a aussi ouvert la porte de son mouvement, La France qui ose, aux "vallsistes orphelins". Là aussi, Rama Yade anticipe un chouïa puisque le second tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire aura lieu dimanche. Même si Benoît Hamon a certes mathématiquement plus de chances de remporter le scrutin face à Manuel Valls.

Mais alors que tout ce petit monde que Rama Yade appelle à elle pourrait rejoindre Emmanuel Macron, cette proposition se veut d’avoir le mérite d’être la première du genre. Du moins, publiquement et officiellement.





À LIRE SUR LE LAB :

Michèle Alliot-Marie et Rama Yade assurent être en bonne voie d'obtenir leurs parrainages pour la présidentielle

Du rab sur le Lab

PlusPlus