Réforme du collège : François Bayrou souligne qu'il a le même parcours que Pierre Bourdieu et s'autorise donc à le contredire

Publié à 11h48, le 21 mai 2015 , Modifié à 13h41, le 21 mai 2015

Réforme du collège : François Bayrou souligne qu'il a le même parcours que Pierre Bourdieu et s'autorise donc à le contredire
Pierre Bourdieu et François Bayrou © Montage via AFP

THE INITIALS B. B. - Une nuit qu'il était à se morfondre, dans quelque pub anglais du cœur de Londres, François Bayrou eut une vision dans l'eau de Seltz : il est exactement comme Pierre Bourdieu. Et cela prouve qu'il a bien raison de s'opposer à la réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem.

Alors évidemment, présentée comme ça, l'analogie semble un peu confuse. Pour comprendre, il faut écouter le président du Modem, invité ce jeudi 21 mai sur LCI / Radio Classique. Le centriste évoque le positionnement de la ministre de l'Éducation nationale qui, pour défendre une école moins reproductrice des inégalités sociales, se réfère souvent au sociologue Bourdieu.

Et ça, François Bayrou ne l'admet pas. Il dit :

"

Le parcours de Bourdieu en lui-même est la preuve qu'elle [Najat Vallaud-Belkacem] dit une bêtise.

 

"

À partir de là, le troisième homme de la présidentielle 2007, le cinquième de celle de 2012, retrace le parcours de Pierre Bourdieu. "C'est un béarnais, né à Pau ou juste à côté de Pau, qui est un fils de postier, qui fait le parcours au lycée Louis-Barthou à Pau et qui entre à l'École Normale Supérieure, précisément parce qu'il reçoit ces acquis-là", commence François Bayrou. Il évoque ensuite les critiques du sociologue contre les mécanismes de reproduction des élites.

"Il a une culture classique extrêmement forte et à partir de là il peut développer une analyse de la société qui est sévère pour un certain nombre de milieux qui transmettent le pouvoir  à leurs enfants, ajoute François Bayrou. Mais d'abord il y avait la culture, d'abord il y avait ce qu'il avait reçu dans les petites classes." On voit assez rapidement où il veut en venir. Et la précision des origines béarnaises de Pierre Bourdieu ne doit rien au hasard.

Comme Guillaume Durand le lui fait remarquer, le président du Modem reconnaît que oui, il a quelques petits points communs avec le sociologue. Il commente :

"

C'est exactement le même chemin dans la même région. Avec des parents tout petits agriculteurs au pied des Pyrénées. Et tous mes amis en classe avaient le même parcours.

 

"

Du coup, François Bayrou, qui est né à à peine 30 bornes de chez Bourdieu, s'autorise à critiquer les écrits du sociologue. Et explique que l'école n'est pas si inégalitaire que ça puisque lui-même et Pierre Bourdieu ont grimpé les échelons sociaux. "Je pense que l'inégalité est créée de manière irréversible à partir du moment où on prive tous les enfants de leur droit à recevoir le meilleur, ces choses fondamentales sur lesquelles se bâtissent une langue et une culture", lance-t-il.

Un même parcours, peut-être, mais donc deux opinions radicalement opposées sur le déterminisme social.

Du rab sur le Lab

PlusPlus