Régionales : quand le maire LR de Juvisy, Robin Reda, qualifie Claude Bartolone de "parfaite incarnation des élus mafieux"

Publié à 19h28, le 10 décembre 2015 , Modifié à 13h26, le 17 février 2016

Régionales : quand le maire LR de Juvisy, Robin Reda, qualifie Claude Bartolone de "parfaite incarnation des élus mafieux"
© BERTRAND GUAY / AFP

#LEPARRAIN- L'entre-deux tours des élections régionales est décidément très tendu en Île-de- France. Après les propos de Claude Bartolone dans L'Obs qui ont provoqué un tollé à droite, c'est un tract diffusé ce jeudi 10 décembre dans les boites aux lettres de Juvisy en Essonne qui provoque l'indignation... à gauche.

Le jeune maire LR de la ville, Robin Reda, qualifie l'adversaire socialiste de Valérie Pécresse d'"élu mafieux". On peut lire : 

Claude Bartolone que la presse nomme parfois 'le parrain de Seine-Saint-Denis' est la parfaite incarnation des élus mafieux dont nous ne voulons plus.

Certes, Claude Bartolone est souvent surnommé le parrain par la presse. Ceci agace profondément son entourage qui estime que si ses origines n'étaient pas siciliennes, on le surnommerait "le baron" comme de nombreux ténors socialistes. Le compte de campagne en soutien au président de l'Assemblée nationale dénonce sur Twitter : 

Voici donc le tract qui énerve beaucoup dans l'équipe de Claude Bartolone :  

View post on imgur.com

Dans l'entourage du candidat PS, contacté par le Lab, on affirme qu'une plainte sera déposée le 11 décembre :

Claude Bartolone est indigné. Il demande à Valérie Pécresse de condamner cet acte et de s'excuser sur ces propos diffamatoires. Une plainte sera déposée demain matin par Carlos Da Silva.


Interrogé sur ce sujet, ce vendredi 11 décembre sur iTélé, Claude Bartolone qualifie le maire de Juvisy "d'idiot". Il dit :

 

La candidate de monsieur Sarkozy fait un meeting où elle dénonce le système clientéliste de Bartolone et l'idiot, le maire de Juvisy dit "il faut en finir avec cet élu mafieux". Vous imaginez la violence de ce que cela représente ?

À LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Pécresse a "honte pour la politique" après que Bartolone l'a accusée de défendre la "race blanche"

Pour Claude Bartolone, Valérie Pécresse c’est un peu "Versailles, Neuilly, race blanche"

Les approximations des candidats Bartolone et Pécresse sur la baisse des effectifs de sécurité entre 2007 et 2012

Geoffroy Didier (LR), porte-parole de Valérie Pécresse, critique Claude Bartolone qui "se dit prolo"



À LIRE SUR EUROPE1.FR :

"Race blanche" : Pécresse va porter plainte contre Bartolone

Du rab sur le Lab

PlusPlus