Robert Ménard se désole du refus de Nadine Morano de le rencontrer à Béziers

Publié à 16h46, le 29 octobre 2015 , Modifié à 16h46, le 29 octobre 2015

Robert Ménard se désole du refus de Nadine Morano de le rencontrer à Béziers
Robert Ménard et Nadine Morano © AFP

RÂTEAU – Cela aurait pu être une belle histoire, entre l'élue de l'Est qui répète que "la France est un pays de race blanche" et le maire du Sud, élu avec le soutien du FN, qui croit savoir que les réfugiés s'apprêtent à envahir Béziers. Mais le rapprochement attendu entre Nadine Morano et Robert Ménard n'aura pas lieu.

Ce jeudi 29 octobre, l'eurodéputée LR tient meeting dans la ville de l'ancien président de Reporters sans frontières. Mais les deux ne se verront pas. Au grand dam du premier édile qui y voit la résultante d'une pression politico-médiatique :

Selon RTL, l'eurodéputée avait été tentée par sa proposition de "grande alliance patriote". Mais le député LR de l'Hérault Elie Aboud avait été chargé par la direction du parti d'empêcher tout rapprochement entre Nadine Morano et Robert Ménard.

Officiellement, cependant, il n'en est rien. La première a déjà fait savoir, mercredi, qu'elle n'ira pas à la rencontre du maire de Béziers, comme ce dernier l'avait proposé. "Il m’a  appelé quand la vindicte s’est abattue sur  moi.  Mais  je  lui  ai rétorqué, comme je l’ai toujours clamé  publiquement, que je ne partage pas les élucubrations économiques  de Marine  Le  Pen", assurait-elle dans l'Est Républicain (article payant).

Puis, visant directement Robert Ménard, elle a ajouté :

"

Robert Ménard fait partie de ceux qui se revendiquent Bleu Marine sans avoir  le courage de prendre leur carte au  FN ! […] Je lui ai dit qu’il valait mieux voter pour Nadine la Lorraine plutôt que pour la fille de Jean-Marie Le Pen.

 

"

Cela rassurera – au moins un peu – Nicolas Dupont-Aignan. Début octobre, le président de Debout la France a clairement ouvert la porte de son parti à l'eurodéputée LR.

 

 

À LIRE SUR LE LAB :

"France pays de race blanche" : Nadine Morano et Carla Bruni s'affrontent à coup de photos de personnes noires

"Race blanche" : Alain Delon estime que Nadine Morano "a des c… de tenir comme elle tient"

"Race blanche" : l'affaire Nadine Morano résumée en une vidéo d'une minute

> Face à Bernard Debré, Nadine Morano soutient que le terme "race" a une signification médicale

> Et maintenant, les 6 carrières possibles de Nadine Morano

> "Race blanche" : Nadine Morano "s'excuse auprès des Français blessés" (mais certainement pas de LR)

Du rab sur le Lab

PlusPlus