Roland Ries veut brider ses élus sur Facebook et Twitter

Publié à 19h48, le 29 mai 2012 , Modifié à 20h31, le 29 mai 2012

Roland Ries veut brider ses élus sur Facebook et Twitter
Roland Ries, maire de Strasbourg (Maxppp).
Image Ivan Valerio

Par

Avec les réseaux sociaux, les élus ont trop dé liberté de parole. C'est ce que pense Roland Ries, maire de Strasbourg. Suite à certains dérapages, l'édile a créé un groupe de travail au sein du conseil municipal afin d'adopter un règlement pour limiter l'usage de Twitter et de Facebook à ses élus.

  1. 1

    "Ces dérapages ne sont pas acceptables"

    Sur dna.fr

    Ambiance tendue au conseil municipal de Strasbourg. En partie à cause des réseaux sociaux. Suite a des dérapages, l'opposition réclame des démissions et le maire est embarassé. Résultat, Roland Ries (PS), à la tête de la commune, veut limiter l'usage de Twitter et de Facebook aux élus, comme le racontent Les dernières nouvelles d'Alsace

    Cette décision est née de plusieurs épisodes : 

    Ces sorties ont déplu à Roland Ries, maire de la ville qui a dû mettre de l'ordre dans sa majorité. Selon le quotidien alsacien, il a reconnu que "ces dérapages sont inadmissibles" et a demandé à ses collaborateurs de se tenir. 

    Roland Ries a mis en place un groupe de travail afin d'éviter ce genre de dérapages et ne souhaite plus que les membres de sont cabinets interviennent à l'extérieur : 

    Ce n'est pas aux membres du cabinet d'avoir des expressions extérieures, je ferai le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus.

Du rab sur le Lab

PlusPlus