Gros cafouillage entre Nicolas Sarkozy et Jean-Jacques Bourdin ce 1er mai sur BFM TV. Perdu dans la complexité des chiffres sur l’éducation, le journaliste a abdiqué devant l’insistance du chef de l’Etat : "Ecoutez c’est très simple, on peut se retrouver quand vous voulez, vous verrez que ce sont mes chiffres qui sont les bons."
 
Nicolas Sarkozy a beau les répéter avec aplomb, ses données étaient pourtant bien erronées. Retour sur un échange trompeur.

  1. 1

    34 000 professeurs en plus depuis 10 ans? Faux

    Sur desintox.blogs.liberation.fr

    Sur BFM TV ce 30 avril, Jean-Jacques Bourdin a entrepris de revenir sur certains "mensonges" de Nicolas Sarkozy, notamment dans l’utilisation des chiffres. Au programme, un thème complexe: les données de l’éducation nationale.
    Combien d’élèves en plus depuis 10 ans ? Combien d’enseignants en moins ? Les nombres à 6 chiffres s’enchainent, Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Sarkozy se contredisent, le téléspectateur perd complètement le fil et le journaliste lui-même finit par être dépassé dans l’énumération. Au final, Nicolas Sarkozy s’en sort avec un ton professoral :
     

    Mais non monsieur Bourdin ! Le nombre d’élèves a diminué de plus de 130 000 [en dix ans] et le nombre d’enseignants a augmenté de 34 000.Ecoutez c’est très simple, on peut se retrouver quand vous voulez, vous verrez que ce sont mes chiffres qui sont les bons.Vous avez bien compris ?

     
    Reprenons donc le fil, car ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy joue du caractère indigeste de ces chiffres. Sur RTL le 27 février dernier, il tenait le même raisonnement (Moins d’élèves et plus de profs depuis 10 ans, alors pourquoi en embaucher davantage ?) avec des chiffres encore différents :
     

    Ecoutez, les chiffres sont intéressants : il y a un peu plus de 400 000 élèves de moins dans l'éducation nationale depuis 10 ans, et il y a 45000 profs de plus.
     

     
    A cette occasion, la rubrique Désintox de Libération a refait le calcul. Résultat : le 27 février comme le 1er mai, les chiffres de Nicolas Sarkozy sont faux. Le nombre d’enseignants n’a pas augmenté en dix ans, bien au contraire.
     
    Selon le ministère de l’Education :
    - Il y a 20 795 professeurs de moins (public et privé) depuis dix ans (et non 34 000 en plus comme l’affirme Sarkozy)
    - Il y a 146 700 élèves en moins (Sur ce point, sa version du 1er mai est presque exacte, mais pas celle du 27 février)
     
    Désintox ajoute une explication: Nicolas Sarkozy a tendance à mélanger les chiffres et les années. Le nombre de professeurs a bien augmenté … mais depuis 20 ans, et non depuis 10 ans. Son état-major l’a déjà repris sur ce sujet, notamment le 27 février en évoquant une langue qui fourche:

    Il voulait dire depuis vingt ans et non depuis dix ans.

    Sa langue fourche décidément à répétition.
     

Du rab sur le Lab