Sénatoriales : la féminisation du Sénat progresse très légèrement

Publié à 11h32, le 25 septembre 2017 , Modifié à 12h28, le 25 septembre 2017

Sénatoriales : la féminisation du Sénat progresse très légèrement
L'hémicycle du Sénat où siégeront 102 sénatrices. © ERIC FEFERBERG / AFP

Les lois sur la parité au niveau des candidatures ont obligé les partis à présenter 45,5% de candidates aux sénatoriales. Mais, malgré cela, la féminisation du Sénat ne progresse que très légèrement.

Ainsi, après le scrutin des sénatoriales du dimanche 24 septembre, la haute assemblée compte désormais 102 femmes sur 348 sénateurs, comme le relève Public Sénat ce lundi. Soit un hémicycle composé de 29% d’élues.

C’est mieux qu’en 2014, quand le Palais du Luxembourg comptait 25% de femmes mais c’est encore loin de la parité. "Je suis très déçue mais pas surprise par les résultats", a commenté auprès de Public Sénat la future ex-sénatrice et présidente de la commission des finances Michèle André.

A titre de comparaison, à l’Assemblée nationale, les législatives de juin ont consacré un nombre historique de femmes députées même s’il n’y a toujours pas de parité non plus. Elles sont ainsi 244 à siéger au Palais Bourbon, représentant près de 39% de l’hémicycle.

Du rab sur le Lab

PlusPlus