Sexisme ordinaire : Barbara Pompili raconte se faire "traiter de pute tous les jours" sur internet

Publié à 17h45, le 18 mai 2016 , Modifié à 17h45, le 18 mai 2016

Sexisme ordinaire : Barbara Pompili raconte se faire "traiter de pute tous les jours" sur internet
Barbara Pompili © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Depuis les révélations de France Inter et de Mediapart sur Denis Baupin, les langues se délient et les femmes politiques rapportent les mots graveleux, les gestes déplacés, les menaces, le harcèlement dont elles sont les cibles. Invitée ce mercredi 18 mai par l'Association des journalistes parlementaires (AJP), Barbara Pompili fait, elle aussi, fait état de ce sexisme ordinaire. Elle raconte notamment avoir reçu des "SMS charmeurs" de la part Denis Baupin il y a un an, rapporte Le Scan du Figaro. Elle ajoute :

"

J'ai plaisanté avec lui de ça, puis je lui ai demandé d'arrêter quand je comprenais qu'il était sérieux. Il s'est platement excusé.

 

"

Mais le sexisme ne saurait se cantonner aux alcôves politiques. Barbara Pompili dénonce particulièrement les propos insultants tenus régulièrement sur les réseaux sociaux. Elle dit :

"

Tous les jours, je me fais traiter de 'pute'. Il y a deux semaines un photomontage à caractère sexuel a été diffusé sur Twitter. J'ai fait des signalements, mais ça continue. Ça fait partie des réalités quotidiennes d'une femme politique.

 

"

Il y aussi la presse qui, parfois, fait preuve de machisme. La secrétaire d'État en charge de la Biodiversité évoque par exemple cette photo choisie pour illustrer un portrait que Libération faisait d'elle en 2012, une photo "à connotation sexuelle", dit-elle. "Jamais je n'ai eu d'excuses, pas un regret. J'ai eu envie de me cacher sous terre, j'en ai pleuré", raconte Barbara Pompili, citée par Le Scan.

Dimanche, dans le JDD, 17 anciennes ministres ont cosigné une tribune dans laquelle elles annoncent qu'elles dénonceront désormais "systématiquement toutes les remarques sexistes, les gestes déplacés, les comportements inappropriés", après les accusations de harcèlement visant le député écologiste Denis Baupin.

Du rab sur le Lab

PlusPlus