Silencieuse depuis le début de l’affaire, Penelope Fillon prend la parole le jour du rassemblement pro-Fillon au Trocadéro

Publié à 01h02, le 05 mars 2017 , Modifié à 01h02, le 05 mars 2017

Silencieuse depuis le début de l’affaire, Penelope Fillon prend la parole le jour du rassemblement pro-Fillon au Trocadéro
Penelope Fillon et François Fillon © AFP
Image Sylvain Chazot


Longtemps, Penelope Fillon fut silencieuse. L’épouse de l’ancien Premier ministre, au cœur d’une affaire judiciaire sans précédent en pleine campagne présidentielle, préférait ne pas parler. Et cela tombait bien, c’était le souhait de son candidat de mari.

Changement de stratégie ce dimanche 5 mars.

Penelope Fillon accorde une interview au Journal du Dimanche le jour où François Fillon tire l’une de ses dernières cartouches : en début d’après-midi, place du Trocadéro à Paris, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues pour afficher leur soutien au candidat de LR - et sans doute aussi pour critiquer le travail des juges et des journalistes comme cela est parfois le cas dans les meetings de l’ancien Premier ministre.

Dans cet interview, Penelope Fillon affiche un soutien sans faille à l’adresse de son époux. Alors même que ce dernier voit ses soutiens le quitter un par un et que de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer l’attitude jusqu'au-boutiste de François Fillon, elle s’inscrit dans cette démarche. Elle déclare:



Moi, je lui ai dit qu'il fallait continuer jusqu'au bout. Chaque jour je lui ai dit ça. C'est lui qui décidera.

Sur le fond de l’affaire, Penelope Fillon assure avoir travaillé pour son conjoint en tant qu’assistante parlementaire, contrairement à ce que pouvaient laisser croire certains de ses propos tenus par le passé dans différentes interviews, comme celle donnée en 2007 au Sunday Telegraph et déterrée par Envoyé Spécial. "Je ne considérais pas que je faisais de la politique. Je travaillais pour mon mari et pour les Sarthois", affirme-t-elle, expliquant avoir trié le courrier, préparé des notes, représenté son mari, etc.

Du rab sur le Lab

PlusPlus