Toutes ces raisons pour lesquelles Emmanuel Macron est le Barack Obama français (enfin selon sa porte-parole Laurence Haïm)

Publié à 17h52, le 19 janvier 2017 , Modifié à 17h57, le 19 janvier 2017

Toutes ces raisons pour lesquelles Emmanuel Macron est le Barack Obama français (enfin selon sa porte-parole Laurence Haïm)
Emmanuel Macron et Barack Obama © Montage via AFP
Image Sylvain Chazot


Laurence Haïm n'est plus la journaliste star en direct des États-Unis d'Amérique d'iTÉLÉ et de Canal+. Elle est, depuis début janvier, la porte-parole spécialisée dans les questions internationales du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron.

C'est peu dire que la désormais ex-reporter admire l'ancien ministre de l'Économie. Emmanuel Macron lui rappelle d'ailleurs un homme qu'elle a côtoyé pendant huit années à Washington, un certain Barack Obama. Laurence Haïm l'a répété ce jeudi 19 janvier, en marge d'une conférence de presse du candidat d'En marche ! Mais, interrogée par Brut., la porte-parole de fait précise et explique pourquoi, selon elle, Emmanuel Macron est de la trempe du 44e président américain. Elle dit :

Parce qu'il suscite de l'espoir.
Parce qu'il veut changer les choses.
Parce qu'il veut changer les choses.
Parce qu'il fait une campagne pas traditionnelle.
Parce qu'il s'appuie sur les nouvelles technologies.
Parce qu'il y a un enthousiasme des jeunes extraordinaire et il y a des gens dans tous les pans de la société qui se disent : 'voilà, ce n'est pas un homme politique traditionnel et on va essayer, tous ensemble, collectivement de changer les choses'.
Donc c'est pour moi ce qu'Obama et d'autres, dans un monde de plus en plus difficile, ont essayé de faire.

Voilà donc toutes ces raisons pour lesquelles Emmanuel Macron est, d'après Laurence Haïm, le Barack Obama français. Un rapprochement qui, bien que déjà entendu, fait toujours son petit effet niveau surprise.

L'honnêteté nous oblige donc à vous présenter toutes ces raisons qui, d'après Le Lab, font qu'Emmanuel Macron n'est pas le Barack Obama français :

- Il n'a jamais été élu alors que Barack Obama a été sénateur avant d'essayer de devenir Président.

- Il maîtrise beaucoup moins bien sa voix en public.





- Il a un peu moins la classe (non mais qu'est-ce que c'est que ces deux chemises portées l'une sur l'autre ?)





- Il n'a pas fait des playlists de ouf sur Spotify.

- Il adore Charles Aznavour.

- Il ne joue pas au basket. 





- Il n'a pas Jay-Z comme ami.

- Son meeting de Berlin a quand même beaucoup moins d'allure que celui d'Obama en 2008.







- Il n'est pas métis.

Du rab sur le Lab

PlusPlus