Tranquilou, un sénateur UDI relaie un article du site d'Alain Soral par "erreur"

Publié à 07h47, le 13 août 2015 , Modifié à 11h43, le 13 août 2015

Tranquilou, un sénateur UDI relaie un article du site d'Alain Soral par "erreur"
© Capture d'écran Twitter

L'été est décidément la saison du tweet fail. Sauf que si certains prêtent à sourire, comme celui d'Hervé Morin diffusant son score de 94 à Fruit Ninja – ce qui est bien mais pas top – d'autres sont beaucoup plus ennuyeux pour leur auteur.

Ainsi Yves Pozzo di Borgo. Le sénateur UDI a relayé, jeudi 12 août, un article du site Egalité & Réconciliation. Le message a été peu après effacé par son auteur mais le Lab en fait une capture d'écran, à voir ci-dessous :



L'article en questio, intitulé Le 13 août, nous aurons consommé ce que la Terre est capable de produire en un an, est un copier-coller du site LaLibre.be. Sauf que ce n'est pas là qu'Yves Pozzo di Borgo l'a vu mais bien sur Egalité & Réconciliation, le site fondé par Alain Soral.

Interpellé à ce sujet par un journaliste de Marianne, le conseiller UDI de Paris a immédiatement supprimé son message, expliquant qu'il s'agissait d'une "erreur"...

Et pour cause, Alain Soral est quand même assez éloigné de la philosophie de l'UDI. L'homme, anciennement proche de Marine Le Pen, est connu pour son antisionisme notoire et son antisémitisme assumé. Cet été, après avoir assisté à l'anniversaire de Jean-Marie Le Pen, il a officiellement créé avec Dieudonné le parti politique "Réconciliation nationale".

On est quand même loin du thème de l'article que voulait relayer Yves Pozzo di Borgo. Du coup, le sénateur en a profité pour publier un nouveau message, un lien vers un article semblable mais hébergé cette fois par le Huffington Post. C'est un détail mais Arianna Huffington n'a jamais été condamnée pour injures à caractère racial ou provocation à la haine, elle.

Yves Pozzo di Borgo est pourtant un habitué des réseaux sociaux. En juillet, il avait carrément live-tweeté son "séjour" en Crimée avec d'autres parlementaires français. Il avait au passage fièrement posé en brandissant un t-shirt sur lequel on pouvait lire "Obama connard"

Il pourra toujours se consoler en se disant qu'il n'est pas le premier centriste à commettre un tel impair. En décembre 2014, la conseillère UDI de Paris – décidément – Edith Gallois avait relayé un message signé Serge Ayoub, militant d'extrême droite très actif, leader des groupes Troisième Voie et Jeunesses nationalistes révolutionnaires...

 

 

À LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Edith Gallois, secrétaire départementale UDI, relaie un message du leader d'extrême droite Serge Ayoub

> Dieudonné et Alain Soral entrent officiellement en politique

Et là, tranquilou, un sénateur UDI live-tweete son "voyage", polémique, en Crimée

Du rab sur le Lab

PlusPlus