Trappes : Benoît Hamon, ministre de l'Économie sociale et solidaire, fustige "la stigmatisation systématique de l'islam"

Trappes : Benoît Hamon, ministre de l'Économie sociale et solidaire, fustige 'la stigmatisation systématique de l'islam'
Benoît Hamon. (MaxPPP)

Une adolescente voilée de 16 ans a déposé plainte mardi au commissariat de Trappes (Yvelines), disant avoir été victime la veille d'une agression à caractère islamophobe, selon les informations du Parisien

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a "condamné avec sévérité cette nouvelle manifestation de haine et d'intolérance anti-musulmane qui porte atteinte aux valeurs de la République et au principe de liberté de conscience".

Plus étonnant, le ministre chargé de l'Economie sociale et solidaire et de la Consommation, Benoît Hamon, s'est lui aussi fendu d'un communiqué pour condamner "avec la plus grande fermeté ce nouvel acte raciste, visiblement perpétré par des individus qui recherchent délibérément la provocation et l'embrasement".

Explication : Benoît Hamon est élu de la circonscription

Un mois après les violences urbaines suite au contrôle policier d'une femme entièrement voilée, le ministre de la Consommation envoie donc un communiqué pour rappeller "la détermination du gouvernement à poursuivre tout auteur d'acte antimusulman".

Pour Benoît Hamon, "la stigmatisation systématique de l'islam, les amalgames entre islam et terrorisme ainsi que la violence verbale ordinaire à l'encontre des musulmans, permettent à certains de se sentir autorisés à franchir le cap de la violence physique". 

Les faits seraient survenus lundi, en fin d'après-midi, à Trappes, mais aucun témoin visuel direct n'a pu corroborer les propos de la jeune fille, selon des sources policière et judiciaire contactées par l'AFP.