Triste Europe qui ne fête pas l'arrivée de la Croatie, son 28ème membre

Triste Europe qui ne fête pas l'arrivée de la Croatie, son 28ème membre
Le président croate Ivo Josipovic célèbre l'arrivée de son pays dans l'Union européenne, le 30 juin 2013 (Reuters)

Notre éditorialiste Olivier Duhamel souligne l’indifférence qui accompagne l’arrivée de la Croatie dans l’Union européenne. 

  1. 1

    L’Europe qui ne s’aime plus

    Dans une famille, l’arrivée d’un nouveau venu est annoncée en fanfare et fêtée comme il se doit. Vieille nation, jeune État, la Croatie rejoint l’Union européenne après dix ans de négociations.

    Une Union digne de ce nom aurait organisé dans tous les pays une semaine pour célébrer la Croatie. Les journaux télévisés en aurait fait leur feuilleton, afin de nous en apprendre un peu l’histoire, la culture, la géographie …

    Au lieu de quoi, rien ou presque. Tout au plus quelques articles convenus ici et là.  Aucune adhésion n’est programmée dans les années qui viennent. Et, pas plus que les précédentes, nous n’avons su fêter celle-là. 

    Comment se faire aimer quand on ne s’aime plus ?