Trois mois avant d'entrer au gouvernement, Emmanuel Macron dézinguait la politique de François Hollande au Bilderberg

Publié à 12h43, le 03 décembre 2017 , Modifié à 12h45, le 03 décembre 2017

Trois mois avant d'entrer au gouvernement, Emmanuel Macron dézinguait la politique de François Hollande au Bilderberg
François Hollande et Emmanuel Macron © AFP
Image Sylvain Chazot


C'était en juin 2014. Le secrétaire général adjoint de l’Élysée, un certain Emmanuel Macron, était venu parler au 62e Bilderberg, club aussi secret que fermé, réservé à des happy fews, politiques, dirigeants et même… agents secrets, précise ce dimanche 3 décembre le JDD qui consacre une grande enquête à ce club. Et nous apprend, donc, qu'Emmanuel Macron est venu s'exprimer devant ce groupe ultra select, en juin 2014.  

Il ressort de son discours qu'Emmanuel Macron n'appréciait pas vraiment la politique menée par celui qui occupait le bureau d'à côté à l'Élysée. Le secrétaire général adjoint de l’Élysée a en effet beaucoup critiqué la politique du Président d'alors, François Hollande.

Auprès du JDD, l'ancien ministre de la Culture Fleur Pellerin confirme :

Je n’en ai jamais rien dit à personne… Il est vrai que sur le coup j’en ai été un peu choquée, même si j’avais entendu dire qu’Emmanuel Macron se démarquait déjà de François Hollande.

Si seulement le secrétaire général adjoint de l’Élysée avait usé de sa proximité avec le chef de l'État pour influer sur cette politique… D'ailleurs, neuf jours plus tard, Emmanuel Macron démissionnait.

Et que disait alors François Hollande, sur le ton de la blague ? Ceci : 



Beaucoup de gens vont être contents qu'il parte, car les hausses d'impôts, c'était lui !

Un doute nous envahit : au Bilderberg, Emmanuel Macron a-t-il finalement dézingué sa propre politique ? On n'ose le croire.

Trois plus tard, à la faveur du remaniement opéré après le psychodrame de Frangy-en-Bresse, lorsqu'Arnaud Montebourg et Benoît Hamon ont ouvertement critiqué la politique de François Hollande, Emmanuel Macron était nommé ministre de l'Économie.

On résume donc : le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg a été viré du gouvernement pour avoir critiqué la politique de François Hollande et il a été remplacé par quelqu'un qui, trois mois plus tôt, faisait la même chose. Oui, mais c'était secret.

 

 

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus