Un amendement à la loi de Finances doit permettre à Luc Besson de tourner son prochain film en France

Publié à 08h21, le 10 septembre 2015 , Modifié à 08h22, le 10 septembre 2015

Un amendement à la loi de Finances doit permettre à Luc Besson de tourner son prochain film en France
© AFP

AMENDEMENT BESSON - Le cinéaste menaçait de ne pas tourner son prochain film, Valérian, en France, à cause de certaines entraves fiscales. C'était sans compter sur une modification de la loi de Finances 2016 qui doit mettre fin à ces entraves, et donc lui être favorable. Selon les informations d'Europe 1 ce 10 septembre, cette modification est actée et sera présentée demain devant le Conseil d’État, comme l'ensemble du projet de loi.

Challenges en parlait déjà fin août, un "amendement Besson" devrait donc le faire rester en France. Concrètement, le cinéaste ne pouvait bénéficier d'aucun crédit d'impôts car son opus est réalisé en France mais en anglais. Or le crédit d'impôts en question est octroyé soit pour les films tournés en France et en français, soit pour les films tournés à l'étranger et en anglais. L'amendement Besson permettra de combler "le vide juridique" des films français tournés en langue étrangère.

Le lobbying a été intense. Selon Europe 1, Luc Besson a rencontré François Hollande "cet été" pour en discuter. Il a également bénéficié du soutien actif de Bruno Le Roux, patron des députés PS et surtout député de Seine-Saint-Denis où s'est installée en 2012 la Cité du cinéma de... Luc Besson.

Fin août, Fleur Pellerin envisageait déjà une solution via la loi de Finances 2016. Elle refusait cependant d'y voir le règlement d'un "cas particulier" :

 

"

Je ne fais pas de la réglementation ou de la législation pour des cas particuliers, mais, en revanche, je réfléchis de manière générale à l'attractivité du territoire français. Je continue à travailler pour rendre ces dispositifs encore plus attractifs et je serais évidemment ravie si le film de Luc Besson pouvait en bénéficier pour que les emplois qu'il promet et la valeur ajoutée que créerait le tournage de ce film en France pouvait bénéficier à notre territoire plutôt qu'à celui de nos voisins…

 

"


A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> Luc Besson va adapter la BD de science-fiction Valérian

Du rab sur le Lab

PlusPlus