Un an après l'attentat, Emmanuel Macron veut se rendre à Nice pour le 14 juillet

Publié à 13h35, le 28 juin 2017 , Modifié à 13h36, le 28 juin 2017

Un an après l'attentat, Emmanuel Macron veut se rendre à Nice pour le 14 juillet
Emmanuel Macron © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Image Sylvain Chazot


Il n'y aura sûrement pas d'interview du président de la République le 14 juillet. Emmanuel Macron, qui semble bien décidé à ne rien faire comme ses prédécesseurs, pourrait zapper ce rendez-vous. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Christophe Castaner ce mercredi 28 juin, lors du point-presse du conseil des ministres.

Interrogé sur l'organisation – ou non – d'une interview du chef de l'État le jour de la fête nationale, le porte-parole du gouvernement a indiqué que cet entretien se heurtait cette année à un problème d'agenda. Et pour cause : Emmanuel Macron souhaite se rendre à Nice ce 14 juillet 2017, a annoncé Christophe Castaner.

Ce déplacement se fera vraisemblablement après le traditionnel défilé organisé sur les Champs-Élysées et auquel a été convié Donald Trump – mais l'invitation n'a toujours pas été acceptée par le président américain.

La journée marquera le premier anniversaire de l'attentat de Nice, perpétré sur la Promenade des Anglais, au soir du 14 juillet 2016. Revendiquée par Daech, cette attaque terroriste avait coûté la vie à 86 personnes. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus